• 617
  • 143
  • 32
  • 287

Bien dormir malgré allergie nocturne : nos conseils.

Jessica
Par Jessica
15 avril 2024 45

Les allergies peuvent entraîner des symptômes gênants tels que la congestion nasale, les démangeaisons de la gorge, les larmoiements des yeux et même des problèmes respiratoires ou des crises d’asthme. La qualité de vie peut être grandement affectée, surtout lorsque ces allergies se manifestent la nuit. Heureusement, il existe des solutions qui permettent de retrouver un sommeil de qualité et de passer une nuit paisible. Faisons le point.

Pourquoi les allergies sont plus fortes la nuit

Vous remarquez souvent que vos allergies respiratoires s’aggravent la nuit ? C’est normal. Les allergies respiratoires sont souvent liées à l’inhalation d’allergènes présents dans l’air que nous respirons. En hiver, la pollution de nos maisons peut également provoquer des allergies. Les symptômes des allergies peuvent donc être plus intenses pendant la nuit.

Le lien entre allergie et sommeil

Les allergies respiratoires et les problèmes de sommeil sont souvent liés. Les troubles du sommeil peuvent être provoqués par des perturbations respiratoires nocturnes, des crises d’asthme ou une rhinite allergique qui obstrue le nez.

Les facteurs qui aggravent les allergies pendant la nuit

Plusieurs facteurs peuvent intensifier les allergies pendant la nuit. Tout d’abord, les rythmes circadiens, qui régulent les phases de veille et de sommeil, influent sur les réactions allergiques et le sommeil. De plus, la literie peut également jouer un rôle. Les acariens, qui aiment l’humidité et la chaleur, peuvent provoquer des réactions allergiques lorsqu’ils se trouvent en grande quantité dans la literie.

Comment améliorer votre sommeil malgré les symptômes allergiques

Pour mieux respirer la nuit en cas d’allergie, il est important de suivre le traitement prescrit par un professionnel de santé. Des médicaments antihistaminiques peuvent soulager les symptômes allergiques, mais il est préférable de les prendre avant d’aller se coucher pour éviter la somnolence. Rincer le nez avec un spray nasal avant de dormir peut aider à éliminer les allergènes. Il est également important d’apprendre les bons gestes en cas de crise d’asthme allergique et d’avoir un inhalateur de secours à portée de main. Enfin, limitez les allergènes dans votre chambre en nettoyant régulièrement votre espace, en utilisant des produits d’entretien naturels et en maintenant le taux d’humidité optimal.

PRÉCEDEMMENT...
Quelle est la fréquence normale de la miction journalière ?
ARTICLE SUIVANT
Comment évacuer fécalome ?

SUR LE MÊME SUJET