• 632
  • 21
  • 6
  • 263

Acouphènes pulsatiles : normale d’entendre son cœur battre dans l’oreille ?

Jessica
Par Jessica
16 mars 2024 48

Si vous entendez constamment le battement de votre cœur dans votre oreille, il est possible que vous souffriez d’acouphènes pulsatiles, une condition rare mais potentiellement grave. Le Pr Vincent Darrouzet, spécialiste en ORL et chirurgie au CHU de Bordeaux et président de la Société française d’oto-rhino-laryngologie (SFORL), fait le point.

Les acouphènes : une affection courante avec des répercussions variables

Selon l’Inserm, environ 10 % de la population adulte est atteinte d’acouphènes, un trouble auditif dont l’impact diffère d’une personne à l’autre. Contrairement aux acouphènes subjectifs, qui ne sont audibles que par la personne concernée, les acouphènes objectifs peuvent être perçus par un médecin lors de l’examen ou par l’entourage, et sont généralement causés par des bruits émis par des structures proches de l’oreille interne.

Acouphènes pulsatiles : définition et symptômes

Les acouphènes pulsatile se caractérisent par la perception d’un son rythmé par les battements cardiaques. Selon le Pr Darrouzet, cela signifie que la personne entend son cœur battre dans l’oreille, et si elle prend son pouls en même temps, elle constatera que les deux sont synchronisés. Ces acouphènes peuvent être le signe de turbulences du flux sanguin dans l’artère carotide, la veine jugulaire ou de malformations artério-veineuses. Les symptômes les plus courants de ces acouphènes sont la perception du son des battements cardiaques dans une ou les deux oreilles, même en position assise, couchée ou debout. Si ces symptômes sont présents en permanence, ils doivent faire l’objet d’une consultation médicale.

Diagnostic des acouphènes pulsatile

Le diagnostic des acouphènes pulsatile repose sur un examen clinique et un interrogatoire approfondi. Le médecin questionnera le patient sur l’intensité de l’acouphène, sa durée, son évolution dans le temps et son influence sur la position du corps. Il vérifiera également si l’acouphène est audible par d’autres personnes, ce qui peut être le cas dans les fistules artério-veineuses durales. Des tests supplémentaires, tels qu’un audiogramme et des examens d’imagerie, peuvent être réalisés au besoin.

Lisez aussi  Trajet des spermatozoïdes : parcours complet vers l'ovule, tout savoir

Causes des acouphènes pulsatile

Les acouphènes pulsatile peuvent avoir plusieurs causes, telles que des fistules artério-veineuses durales, des tumeurs bénignes de l’oreille, des malpositions des artères et des veines, ou encore l’otospongiose. Selon le Pr Darrouzet, ces acouphènes surviennent lorsque les vaisseaux sanguins, situés près de la cochlée, sont mal positionnés ou présentent une anomalie telle qu’un anévrisme.

Types d’acouphènes pulsatile

Il existe deux types d’acouphènes pulsatile : les acouphènes veineux et les acouphènes artériels. Les acouphènes veineux sont exacerbés en position allongée et peuvent être soulagés en adoptant une position assise ou en comprimant la veine jugulaire. Ils ne sont pas audibles au stéthoscope et sont donc uniquement perçus par la personne atteinte. Les acouphènes artériels, quant à eux, sont audibles dans toutes les positions et ne sont pas soulagés par la compression de l’artère occipitale.

Traitements des acouphènes pulsatile

Le traitement des acouphènes pulsatile dépend de leur cause. La plupart des acouphènes pulsatile liés à des anomalies vasculaires sont traités par neuroradiologie interventionnelle. Par exemple, dans le cas d’une fistule artério-veineuse, un micro-cathéter est utilisé pour fermer la fistule, ce qui arrête immédiatement l’acouphène pulsatile. Dans le cas de malpositions veineuses, il est possible de poser un stent. En revanche, près de 30 à 40 % des acouphènes pulsatile ont une origine inconnue.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET