• 440
  • 112
  • 36
  • 102

Aggressivité des patients atteints d’Alzheimer : causes et solutions ?

Jessica
Par Jessica
10 avril 2024 36

La maladie d’Alzheimer engendre fréquemment un trouble du comportement qui se manifeste par de l’agressivité. Cette agressivité est généralement le signe d’une grande détresse chez les personnes atteintes, mais elle peut également être très éprouvante pour leurs proches. Il est donc important de comprendre d’où elle provient et comment la gérer au mieux lors d’une crise. Brigitte Perraud, fondatrice de l’association Alzheimer Aidants, et Alexandra Derrien, neuropsychologue, font le point sur cette question.

La maladie d’Alzheimer et l’agressivité : comprendre les origines et prévenir les crises

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui affecte le comportement, les émotions et la personnalité des personnes touchées. Parmi les symptômes les plus difficiles à gérer pour les proches et les soignants, l’agressivité joue un rôle important. Il est essentiel de comprendre les raisons de cette agressivité afin de la prévenir et de savoir comment réagir en cas de crise. Deux experts en la matière, Brigitte Perraud et Alexandra Derrien, nous éclairent sur le sujet.

Pourquoi certains patients atteints d’Alzheimer peuvent-ils faire preuve d’agressivité ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que l’agressivité ne se manifeste pas de manière systématique chez tous les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Selon Alexandra Derrien, elle varie en fonction de différents facteurs tels que la localisation des lésions cérébrales, le stade de la maladie, la qualité de la prise en charge et les relations avec le personnel soignant ainsi qu’avec les aidants familiaux ou professionnels. Certains patients changent complètement de personnalité, deviennent irritables et agressifs envers leur entourage, tandis que d’autres peuvent s’adoucir ou rester relativement calmes mais présenter des sautes d’humeur impressionnantes. Brigitte Perraud souligne également que les malades d’Alzheimer ne vivent plus dans la même réalité que nous et que l’agressivité peut surgir lorsque nous cherchons à leur imposer notre vérité sans comprendre la leur.

Quels sont les déclencheurs possibles de l’agressivité chez les patients atteints d’Alzheimer ?

Les lésions cérébrales caractéristiques de la maladie d’Alzheimer affectent progressivement les zones du cerveau impliquées dans la régulation des émotions, du comportement, de la prise de décision et de la mémoire. Cela explique l’anxiété, l’agitation et l’irritabilité des patients. Plusieurs facteurs peuvent perturber leur équilibre fragile et déclencher des crises d’agressivité. La confusion et la peur sont des symptômes courants chez les personnes atteintes d’Alzheimer, qui peuvent se sentir désorientées face à un environnement ou des personnes non reconnues. La perte de la capacité à communiquer correctement et l’incapacité à exprimer la douleur physique peuvent également provoquer de la frustration et de la colère chez les patients. De plus, une surcharge sensorielle, un environnement peu familier ou une situation conflictuelle peuvent aggraver les symptômes comportementaux. Enfin, la perte de mémoire peut entraîner des illusions ou des hallucinations, ce qui peut rendre les patients méfiants et irritables.

Comment réagir face à l’agressivité d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer ?


Il est important de savoir comment réagir lorsque la personne âgée agressive est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Brigitte Perraud recommande de ne pas chercher à argumenter ou à raisonner avec la personne et de ne pas réagir de manière agressive ou intimidante. Il est crucial de garder son calme, d’utiliser un ton apaisant et respectueux, et d’adopter un langage simple et des phrases courtes. Si la personne a du mal à communiquer verbalement, il est conseillé d’utiliser un langage corporel ouvert et rassurant. En cas d’agression physique, il est important de respecter l’espace personnel de la personne et de s’assurer de sa sécurité avant de s’éloigner pour lui permettre de se calmer. Si nécessaire, il est recommandé de demander de l’aide.

En conclusion, il est essentiel de comprendre les origines de l’agressivité chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour mieux la prévenir et réagir de manière adaptée en cas de crise. Il est important de maintenir une approche calme et respectueuse, d’éviter la confrontation et de chercher à distraire la personne pour apaiser la situation. Si les comportements agressifs persistent malgré les efforts pour les gérer, il est recommandé de consulter un professionnel de santé pour obtenir de l’aide supplémentaire.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET