• 243
  • 123
  • 6
  • 374

Apnée du sommeil et alimentation : lien à découvrir ?

Jessica
Par Jessica
03 décembre 2023 33

Le syndrome de l’apnée du sommeil se distingue par des interruptions fréquentes de la respiration pendant le sommeil. Existe-t-il un lien avec le gain de poids ? Comment peut-il influencer un excès de poids ? Pour répondre à ces questions, nous nous tournons vers Adeline Collet, docteur en pharmacie, diététicienne nutritionniste, et membre de l’association DNS (Diététique Nutrition Sommeil).

Définition, qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?


L’apnée du sommeil est un trouble de la ventilation nocturne caractérisé par des pauses respiratoires fréquentes.

L’évolution de la terminologie


Auparavant appelé syndrome des apnées obstructives du sommeil (SAOS), on parle aujourd’hui plus couramment de syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) pour désigner l’apnée du sommeil.

Lien entre l’apnée du sommeil et le déséquilibre pondéral


Le manque de sommeil et la prise de poids sont à la fois des causes et des conséquences de l’apnée du sommeil. Un cercle vicieux se crée où le manque de sommeil provoque une prise de poids, et la prise de poids entraîne des troubles du sommeil.

Facteurs liés à l’apnée du sommeil


Des études scientifiques ont démontré un lien évident entre le manque de sommeil, le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil et l’augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC). Deux facteurs principaux ont été identifiés : des facteurs hormonaux avec une augmentation de l’appétit et une diminution de la sensation de satiété, et des facteurs comportementaux avec une augmentation du temps d’éveil et une réduction de l’activité physique.

Relations entre l’apnée du sommeil et la surcharge pondérale


Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil correspond à des pauses respiratoires causées par une obstruction des voies respiratoires supérieures. La surcharge pondérale et l’obésité peuvent favoriser ce syndrome en raison de l’accumulation de tissu adipeux au niveau du cou et de la paroi du pharynx, qui entraîne un rétrécissement des voies respiratoires.

Lisez aussi  5 infos essentielles sur le mélanome

Un régime alimentaire pour traiter l’apnée du sommeil


Une prise en charge nutritionnelle est indispensable dans le traitement du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil. Une perte pondérale de 10% peut entraîner une diminution de 30% des apnées. Certains aliments peuvent nuire à la qualité du sommeil, tandis que d’autres sont bénéfiques, tels que les féculents complets et les légumineuses.

Conséquences d’un manque de sommeil sur l’organisme


Outre la prise de poids, un déficit de sommeil peut engendrer des troubles tels que la somnolence diurne, les troubles de l’humeur, les troubles de la vigilance et l’augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, d’AVC, de diabète, de cancer et d’obésité.

Recommandations pour favoriser un bon sommeil


En plus d’une alimentation adaptée, il est recommandé de limiter la consommation de tabac et de somnifères, de pratiquer une activité physique régulière, de s’exposer à la lumière du jour, de maintenir des horaires de sommeil réguliers, d’optimiser l’ambiance de la chambre, d’instaurer une routine de coucher relaxante, de limiter l’utilisation des écrans le soir, de se coucher dès les premiers signaux de sommeil et de s’hydrater suffisamment. Il est également conseillé de consulter un médecin en cas de doute sur la qualité du sommeil.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET