• 583
  • 157
  • 31
  • 76

Araignées chez moi : causes et solutions pour m’en défaire

Jessica
Par Jessica
20 juin 2024 33

Les araignées, souvent diabolisées, sont pourtant présentes partout dans nos maisons… Est-ce que cela peut être dangereux ? Devrions-nous nous débarrasser de ces petites créatures ? Et si oui, comment ? Nous faisons le point avec Christine Rollard, enseignante-chercheuse et biologiste spécialisée dans l’étude des araignées au Muséum national d’histoire naturelle de Paris.

Pourquoi ai-je plein d’araignées chez moi ?

Que vous viviez à la campagne ou en ville, dans une maison ou un appartement, vous avez forcément déjà croisé la route d’une araignée dans votre chambre, votre salle de bain ou même vos toilettes. La présence de ces arachnides peut être dérangeante, voire effrayante, mais elle n’est absolument pas dangereuse, comme nous l’explique Christine Rollard, enseignante-chercheuse au Muséum national d’histoire naturelle de Paris (MNHN) et biologiste aranéologue. Découvrez pourquoi les araignées sont attirées par votre intérieur et pourquoi il vaut mieux les laisser vivre tranquillement !

Les araignées sont attirées par notre intérieur principalement à la recherche de nourriture et d’un territoire favorable à leur installation. Elles peuvent entrer sans se rendre compte du lieu et sont présentes tout au long de l’année, bien qu’elles se fassent discrètes. Les araignées se tapissent dans des recoins sombres et ne quittent pas leur toile, pratiquant la chasse passive. Certaines espèces d’araignées sortent de leur cachette à la nuit tombée pour chasser. Nos intérieurs ne sont pas envahis par les araignées car elles régulent leur population en se mangeant entre elles.

Qu’est-ce qui attire les araignées dans nos maisons ?

Certaines espèces d’araignées préfèrent les environnements sombres, abrités et peu fréquentés. Elles se retrouvent ainsi dans nos chambres, salons, cuisines et salles de bain, ainsi que dans les sous-sols, garages et greniers négligés. La présence importante d’insectes comme les moucherons, les mouches et les moustiques peut également les attirer. De plus, une végétation dense près des fenêtres ou des portes peut les amener à entrer dans nos maisons.

Comment les araignées s’introduisent-elles chez nous ?

Les araignées utilisent les mêmes voies d’entrée que les insectes tels que les fourmis, les cafards et les blattes. Elles peuvent passer par les fenêtres, les portes, les trous et fissures des murs, ainsi que par les balcons, les toits, les caves, les cheminées et les conduits de ventilation. Les araignées ne font pas la distinction entre l’intérieur et l’extérieur, elles recherchent simplement un habitat abrité.

Pholques, tégénaires, zoropses… Quelles araignées trouve-t-on dans nos intérieurs ?

Les araignées les plus courantes dans nos maisons sont les pholques, reconnaissables à leurs longues pattes fines. Elles se trouvent principalement dans des endroits peu fréquentés et se tapissent souvent au plafond ou derrière des meubles. Les tégénaires sont également présentes dans nos habitations et vivent dans des toiles en nappe prolongée par un entonnoir. Elles errent parfois sur le sol ou les murs à la nuit tombée. Les zoropses à pattes épineuses sont trapues et de grande taille, et se trouvent dans les angles de murs, derrière les rideaux ou sous les meubles. On peut aussi parfois trouver de petites araignées cracheuses ou sauteuses mesurant seulement quelques millimètres.

La durée de vie des araignées dans nos maisons varie généralement d’un à deux ans, à l’exception de l’Eratigena atrica qui peut vivre de trois à cinq ans.

Pourquoi faut-il éviter de tuer les araignées chez soi ?

La présence d’araignées dans nos maisons ne représente pas une menace pour les humains. Elles se nourrissent principalement d’insectes et contribuent à réguler leur population. Tuer les araignées perturbe l’équilibre de notre intérieur et favorise la prolifération d’autres petites bêtes. Il est conseillé de les laisser vivre et de cohabiter avec elles. Les répulsifs naturels et les insecticides peuvent être nocifs pour les humains et les animaux domestiques, et ne sont pas spécifiquement efficaces contre les araignées.

Pour dissuader les araignées de s’attarder chez nous, on peut les attraper sous un verre et les relâcher à l’extérieur, réduire la présence d’insectes, faire le ménage régulièrement pour éliminer les toiles, inspecter notre maison à la recherche de fissures et les sceller, et installer des moustiquaires aux fenêtres pour limiter l’entrée d’arthropodes. Il est important de changer notre regard sur les araignées et de lâcher prise pour cohabiter plus sereinement avec elles.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET