• 730
  • 22
  • 40
  • 174

Cancer colorectal chez les jeunes : hausse et facteurs de risque en question

Jessica
Par Jessica
24 février 2024 42

Le cancer colorectal est généralement perçu comme une maladie qui touche principalement les personnes âgées, avec un diagnostic moyen aux alentours de 70 ans. Cependant, il est de plus en plus fréquent de constater des cas chez les moins de 40 ans. Quelles sont les raisons de cette augmentation ? Et comment peut-on se protéger de cette maladie ? Voici les réponses.

Cancer du colorectal chez les sujets jeunes

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquents et résulte généralement d’une tumeur bénigne au côlon ou au rectum qui devient cancéreuse. Bien que sa fréquence augmente après 50 ans, il existe également des cas chez les sujets jeunes. Dans certains pays, on observe une augmentation de la maladie chez les adultes jeunes.

Âge moyen du cancer colorectal

L’âge moyen du cancer colorectal est de 71 ans chez les hommes et de 72 ans chez les femmes. Dans la majorité des cas, ce cancer survient après l’âge de 50 ans. Cependant, on observe une augmentation des cas précoces, notamment chez les personnes de moins de 55 ans.

Possibilité de cancer colorectal à un jeune âge

Il est possible d’être atteint d’un cancer colorectal dès l’âge de 20 ans. Une étude européenne révèle une augmentation des cas chez les jeunes adultes de 20 à 49 ans. Cependant, ces cas restent rares et sont souvent liés à des prédispositions génétiques.

Facteurs de risque et augmentation chez les jeunes

Outre les prédispositions génétiques, l’augmentation des facteurs de risque environnementaux, tels que le surpoids, l’obésité et une alimentation transformée riche en viandes rouges et charcuteries, contribue probablement à l’augmentation du cancer colorectal chez les jeunes.

Lisez aussi  Traitement le plus efficace contre les poux : quel choix ?

Il est essentiel de ne pas ignorer les symptômes tels que la présence de sang dans les selles, des troubles du transit ou des douleurs abdominales, et de consulter un spécialiste en cas de doute.

Le dépistage du cancer colorectal est recommandé entre 50 et 74 ans, mais peut être effectué avant cet âge en cas de facteurs de risque. Des conseils hygiéno-diététiques tels qu’une alimentation équilibrée, la limitation de la consommation de viandes rouges transformées, la pratique d’une activité physique régulière et l’arrêt du tabac et de la consommation d’alcool peuvent contribuer à réduire le risque de cancer colorectal.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET