• 617
  • 59
  • 24
  • 100

Causes possibles des pertes de mémoire

Jessica
Par Jessica
21 février 2024 24

Il est impossible d’avoir une mémoire fonctionnant constamment à 100 % de ses capacités, et il est naturel de ne pas tout se rappeler. Cependant, il est crucial de distinguer entre les oublis courants et les problèmes de mémoire nécessitant de l’inquiétude. Que faire lorsqu’on fait face à des moments occasionnels ou fréquents de trou de mémoire ?

Les troubles de la mémoire : un problème fréquent mais souvent anodin

Notre capacité à mémoriser de nouvelles informations est souvent sollicitée et il n’est pas toujours facile de faire la différence entre les troubles de la mémoire bénins et ceux qui pourraient signaler un problème de santé. Par exemple, les oublis courants tels que perdre ses clés de voiture peuvent être attribués au stress, au manque de sommeil ou à d’autres facteurs. Dans la plupart des cas, ils ne sont pas graves et ne sont pas le signe d’une maladie, selon le Dr Jean-Pierre Danjean.

Les différents types de troubles mnésiques

Les troubles de la mémoire, également appelés troubles mnésiques ou perte de mémoire, peuvent se manifester de différentes manières. Ils peuvent affecter n’importe qui, y compris les enfants et les adolescents. Il existe cinq types de mémoire : la mémoire de travail, la mémoire sémantique, la mémoire épisodique, la mémoire procédurale et la mémoire perceptive. Ces différents systèmes de mémoire sont liés à des réseaux neuronaux distincts, explique l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Les situations où s’inquiéter de la perte de mémoire

Il est normal d’oublier des choses de temps en temps, mais certaines situations peuvent indiquer un problème plus sérieux. Par exemple, les oublis répétitifs concernant des événements récents, les difficultés à retrouver des objets familiers, les problèmes de reconnaissance de lieux familiers et les difficultés à se rappeler des informations importantes peuvent être des signes d’alerte importants. Le contexte dans lequel se produisent ces oublis est également important à considérer.

Que faire en cas de pertes de mémoire fréquentes ?

Si vous éprouvez fréquemment des troubles de la mémoire, il est recommandé de consulter votre médecin traitant. Il peut effectuer un premier bilan pour rechercher d’éventuels facteurs de risque et traiter les problèmes de santé sous-jacents, tels que les troubles cardiovasculaires, la dépression, l’hypothyroïdie ou les problèmes de sommeil. Si aucune cause n’est identifiée, il est possible de consulter un spécialiste en consultation mémoire pour un bilan plus complet. Adopter une bonne hygiène de vie, dormir suffisamment et stimuler son cerveau peuvent également contribuer à améliorer la qualité de la mémoire et prévenir le risque de troubles cognitifs.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET