• 697
  • 84
  • 14
  • 351

Comment détecter un collègue nocif au boulot ?

Jessica
Par Jessica
24 novembre 2023 45

Sylvie Chauvin et Mélissa Pangny, psychologues du travail, font le point sur les effets néfastes d’une personne toxique avec qui l’on travaille et donnent des conseils pour se protéger. Ils abordent les différents types de collègues toxiques ainsi que les signes qui doivent alerter.

Analyse du texte:

Le texte parle des personnes toxiques au travail et de leur impact négatif sur l’ambiance au bureau ainsi que sur la carrière et la santé des autres. Il explique également comment identifier ces personnes toxiques et les comportements révélateurs. Il mentionne les risques de côtoyer une personne toxique et donne des conseils sur comment gérer cette relation de travail toxique. Le texte conclut en soulignant l’importance de prendre des mesures pour éviter ces risques et préserver son bien-être mental et sa santé au travail.

Réécriture du texte:

Définition : caractéristiques des personnes toxiques

Mélissa Pangny rappelle que le terme « personne toxique » est souvent utilisé à tort. En réalité, les personnes toxiques ont un impact négatif sur la vie émotionnelle et la santé mentale des autres. Les comportements révélateurs de personnes toxiques incluent la manipulation émotionnelle, la critique constante, le pessimisme excessif, la jalousie, l’égoïsme et la victimisation. On peut distinguer deux catégories de collègues toxiques : ceux qui sont trop envahissants et ceux qui sont activement nuisibles.

Signes d’alerte : comment reconnaître une personne toxique ?

Les signes d’alerte d’une personne toxique sont multiples : critiques fréquentes, égoïsme excessif, manipulation des situations, propagation de rumeurs, absence de soutien, comportements incohérents en public et en privé, compétition malsaine, changements d’humeur fréquents, refus de prendre ses responsabilités, exclusion délibérée, etc.

Risques de côtoyer une personne toxique

Côtoyer une personne toxique peut avoir des conséquences dévastatrices sur le bien-être, la santé physique et la carrière. Les interactions constantes avec une personne toxique génèrent du stress et de l’anxiété, pouvant entraîner des troubles du sommeil, des maux de tête et des problèmes gastro-intestinaux. Les commentaires négatifs et les comportements critiques peuvent également entraîner une baisse de l’estime de soi. Un environnement de travail toxique peut entraver la productivité et démotiver les employés. De plus, les comportements toxiques peuvent nuire à la réputation professionnelle et augmenter le risque d’accidents du travail.

Gérer une relation de travail toxique

Ignorer une personne jalouse ou manipulatrice ne résoudra pas le problème. Il est important de faire preuve d’assertivité pour exprimer ses sentiments sans blesser l’autre. Il faut également établir des limites claires avec la personne concernée, maintenir une communication strictement professionnelle et chercher du soutien auprès de ses supérieurs ou des ressources humaines. Documenter les comportements toxiques peut être utile en cas de discussion ultérieure. Si toutes les mesures précédentes échouent, il est possible de demander une confrontation en présence d’un médiateur, de changer de département ou même de chercher un nouvel emploi. Enfin, il est recommandé de consulter un professionnel de santé mentale et de recourir aux voies judiciaires si nécessaire.

En résumé, il est crucial de prendre des mesures pour gérer une relation de travail toxique et préserver son bien-être mental et sa santé au travail.

ARTICLE SUIVANT
Comment savoir si on est allergique aux piqûres de moustique?

SUR LE MÊME SUJET