• 674
  • 91
  • 19
  • 212

Comment retirer un bouchon d’oreille ?

Jessica
Par Jessica
19 février 2024 37

Pour se débarrasser des bouchons de cérumen, il existe de nombreuses solutions plus ou moins originales qui circulent sur internet. Cependant, il est important de noter que toutes ces méthodes ne sont pas dénuées de risques. Il est donc préférable de prendre l’avis d’un médecin ORL.

Comment se forme un bouchon dans l’oreille ?

La peau du conduit auditif contient des glandes qui sécrètent du cérumen, une substance visqueuse de couleur variable. Malgré sa mauvaise réputation, le cérumen a des fonctions importantes pour lubrifier et protéger l’oreille des microbes.

Cependant, en essayant de se débarrasser du cérumen de manière excessive, on pousse les sécrétions plus profondément dans le conduit auditif. Le cérumen finit par se tasser et former un bouchon. Selon le Dr Jean-Marc Juvanon, l’oto-rhino-laryngologiste et membre de la Société française d’ORL et de chirurgie de la face et du cou, la plupart des bouchons sont créés par les patients eux-mêmes en nettoyant leurs oreilles de manière incorrecte.

Quels sont les symptômes ?

Lorsque de l’eau entre en contact avec le bouchon de cérumen dans l’oreille, celui-ci absorbe l’eau et gonfle. Cela provoque une sensation désagréable d’oreille bouchée. Si le bouchon est trop volumineux, il peut affecter l’audition et entraîner une diminution de l’ouïe.

Les bons réflexes pour se débarrasser d’un bouchon de cérumen

Il est possible de faire sortir un bouchon en s’injectant de l’eau tiède dans le conduit auditif à l’aide d’une poire. Il est également possible d’utiliser de l’eau oxygénée ou du sérum physiologique pour fragmenter le bouchon. Cependant, ces gestes ne sont pas sans risque, car une pression excessive peut perforer le tympan et une insertion profonde de la poire peut entraîner des saignements. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Différents produits en vente libre peuvent ramollir le bouchon de cérumen et faciliter son extraction, mais leur efficacité reste limitée. Une mini-caméra peut également être utilisée pour voir l’intérieur du conduit auditif et aider à retirer le bouchon, mais son utilisation n’est pas recommandée par tous les médecins.

Quels sont les gestes à éviter ?

L’utilisation de curettes et d’autres dispositifs similaires peut être dangereuse, car elle peut irriter ou blesser la peau du conduit auditif. Les bougies auriculaires, quant à elles, peuvent causer des accidents et des brûlures.

Ce que peut faire le médecin

Un médecin peut visualiser l’intérieur du conduit auditif à l’aide d’un otoscope. Il peut effectuer un lavage d’oreille avec une poire, prescrire un produit pour ramollir le cérumen ou recommander une consultation chez un spécialiste ORL si le bouchon est récalcitrant. Les médecins ORL disposent d’instruments plus sophistiqués pour retirer les bouchons, tels qu’un microscope binoculaire et un micro-aspirateur.

Il est important de noter que l’extraction d’un bouchon peut être douloureuse dans certains cas où la peau du conduit auditif est endommagée. Dans ces situations, la cicatrisation peut prendre plusieurs mois et nécessite une surveillance pour prévenir les infections. Les patients diabétiques et immunodéprimés sont les plus à risque.

Comment éviter que le bouchon d’oreille se reforme ?

Selon le Dr Juvanon, la meilleure prévention consiste à éviter de nettoyer les oreilles trop souvent et trop profondément. L’oreille s’auto-nettoie naturellement, il est donc préférable de ne retirer que la partie visible du cérumen au bord du conduit auditif. Toute irritation ou agression de la peau du conduit auditif entraîne une surproduction de cérumen, ce qui aggrave la formation des bouchons.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET