• 555
  • 117
  • 17
  • 196

Comment se reposer sans dormir ?

Jessica
Par Jessica
18 mars 2024 13

Dans notre quotidien rythmé par le métro, le travail, les tâches ménagères, la vie sociale et familiale, il est souvent difficile de trouver le temps de dormir les 7 à 8 heures recommandées par les professionnels de santé. Cependant, cela peut avoir des conséquences telles que la fatigue, la difficulté de concentration, la perte de vigilance et la somnolence. Est-il donc possible de récupérer pendant la journée sans dormir ? Le repos peut-il compenser un manque de sommeil ? Ce sont les questions auxquelles Caroline Rome, sophrologue spécialisée dans le sommeil et la vigilance au Centre du sommeil de l’Hôtel Dieu à Paris, répond.

Analyse :

L’article propose différentes méthodes pour récupérer du sommeil et se reposer sans dormir au travail. Il met en avant les conseils d’une sophrologue spécialisée dans le sommeil et la vigilance, Caroline Rome.

La première partie parle de l’importance de se reposer et de dormir pour récupérer physiquement et psychologiquement. Caroline Rome souligne que dans notre société où l’on nous demande de forcer constamment, il est essentiel de s’économiser en journée pour tenir jusqu’au soir sans être exténué.

Ensuite, l’article aborde trois techniques efficaces pour économiser ses forces et favoriser un bon sommeil la nuit suivante. La première est d’améliorer sa posture en adoptant une position assise et debout correcte, afin de préserver son énergie physique et mentale.

La deuxième technique concerne la respiration abdominale, qui permet de se relaxer et de réduire le stress. La sophrologue explique comment pratiquer cette respiration profonde et consciente plusieurs fois par jour pour qu’elle devienne naturelle, même pendant la nuit.

Lisez aussi  Vitamines contre fatigue hivernale : lesquelles choisir ?

L’alimentation est également un facteur clé de la forme physique et de la sensation de fatigue. L’article recommande de privilégier les aliments riches en protéines et en fruits et légumes au déjeuner, tout en limitant les sucres rapides et les aliments gras.

Ensuite, l’article évoque les bienfaits de la musique pour la récupération physique et mentale. Écouter de la musique relaxante peut réduire le niveau de stress et favoriser un sentiment de calme et de détente.

Fermer les yeux, même sans dormir, peut contribuer à favoriser un état de repos et de détente. Cette action réduit la stimulation visuelle et envoie un signal au cerveau pour se détendre et se reposer.

La méditation pleine conscience est présentée comme une méthode efficace pour se reposer psychologiquement. La sophrologue explique que cette pratique permet d’être pleinement présent et conscient de l’instant présent, ce qui favorise la relaxation et la récupération.

Enfin, l’article présente la méthode Non Sleep Deep Rest (NSDR), qui est une pratique de relaxation profonde qui permet de se reposer sans dormir. Il s’agit d’une technique de méditation guidée qui induit un état de relaxation profonde tout en restant conscient et éveillé.

Réécriture :

Comment récupérer du sommeil sans dormir au travail : conseils d’une sophrologue

Selon Caroline Rome, sophrologue spécialisée dans le sommeil et la vigilance, se reposer équivaut à dormir au sens clinique du terme. Le sommeil profond permet de récupérer physiquement et le sommeil paradoxal permet de récupérer psychologiquement. Toutefois, lorsque l’on manque de sommeil, il est possible de s’économiser en journée pour tenir jusqu’au soir sans être exténué.

Lisez aussi  Aliments favorisant sécrétion mélatonine et améliorant sommeil

Améliorer sa posture pour économiser ses forces

La façon dont nous nous tenons dans l’espace a un impact sur notre énergie physique et mentale. Il est important d’éviter de contraindre et de violenter notre corps. La position assise idéale consiste à être au fond du siège, avec le dos collé au dossier, les pieds à plat sur le sol et les jambes décroisées. En position debout, les pieds doivent être alignés avec les épaules et les genoux légèrement fléchis. Cette posture de repos permet d’éviter le stress et d’envoyer un message de calme au cerveau.

La respiration abdominale pour réduire le stress

La respiration abdominale permet de se relaxer et de réduire le stress. Pour pratiquer cette technique, il faut inspirer par le nez en sentant le ventre se gonfler, puis expirer doucement par la bouche tout en gardant les épaules basses et sans mouvement dans le haut du corps. Il est recommandé de faire 5 à 10 exercices de respiration abdominale profonde et consciente par jour pour que cette technique devienne naturelle et favorise une meilleure récupération.

L’alimentation pour la forme physique et la récupération

L’alimentation joue un rôle clé dans notre forme physique et notre sensation de fatigue. Il est recommandé de privilégier les aliments riches en protéines et en fruits et légumes au déjeuner, tout en limitant les sucres rapides et les aliments gras. Les protéines stimulent la vigilance tandis que les glucides, surtout simples, favorisent le sommeil. Il est donc important de choisir ses aliments en fonction de ses besoins énergétiques.

Lisez aussi  Comment glacer une entorse et quelle durée ?

Utiliser la musique, fermer les yeux et pratiquer la méditation

La musique relaxante peut aider à réduire le niveau de stress et favoriser un sentiment de calme et de détente. Fermer les yeux, même sans dormir, peut contribuer à favoriser un état de repos et de détente. Enfin, la méditation pleine conscience est une méthode efficace pour se reposer psychologiquement. Elle consiste à être pleinement présent et conscient de l’instant présent, sans jugement. La pratique régulière de la méditation permet de réduire le stress, d’améliorer la qualité du sommeil et de faciliter l’endormissement.

La méthode Non Sleep Deep Rest (NSDR) pour se reposer sans dormir

La méthode NSDR, également appelée « sommeil conscient » ou « sieste yogique », est une technique de méditation guidée qui permet d’atteindre un état de relaxation profonde tout en restant conscient et éveillé. Cette pratique régulière permet de réduire le stress et l’anxiété, d’améliorer la qualité du sommeil et de faciliter l’endormissement.

En reformulant les informations fournies dans l’article, tout en conservant la longueur d’origine à 20% près, il est possible de créer un contenu original et éviter le plagiat.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET