• 263
  • 134
  • 37
  • 289

Comprendre la spermatogenèse : explications essentielles.

Jessica
Par Jessica
04 novembre 2023 38

La production des spermatozoïdes, qui sont les gamètes mâles, repose sur un processus biologique complexe appelé spermatogenèse. Il est primordial de bien comprendre ce processus pour comprendre le fonctionnement de la reproduction chez l’être humain. En effet, un dysfonctionnement de la spermatogenèse peut entraîner des problèmes de fertilité chez les hommes. Le Dr Mikael Abi Abdallah, urologue chirurgien, nous explique tous les détails.

Qu’est-ce que la spermatogenèse ?


La spermatogenèse est le processus de formation des spermatozoïdes, les gamètes mâles présents dans le sperme lors de l’éjaculation.

Ce processus a lieu dans les tubes séminifères des testicules, où se trouvent les cellules souches germinales appelées spermatogonies. À la fin de ce processus, ces cellules deviennent des spermatozoïdes.

Résumé : quelles sont les étapes de la spermatogenèse ?


La spermatogenèse se compose de trois phases :
1. La phase proliférative, durant laquelle les spermatogonies se multiplient par mitose.
2. La phase méiotique, au cours de laquelle les spermatogonies deviennent des spermatocytes, puis des spermatides. La méiose détermine le sexe des spermatozoïdes.
3. La spermiogenèse, qui est la phase finale de maturation où les spermatides se transforment en spermatozoïdes.

FSH, LH et testostérone : les hormones impliquées dans la spermatogenèse


La spermatogenèse est influencée par trois hormones clés : la FSH, la LH et la testostérone. La FSH stimule la spermatogenèse en se liant aux cellules de Sertoli.

La LH agit sur les cellules de Leydig, stimulant ainsi la sécrétion de testostérone. Cette hormone favorise ensuite la maturation des spermatozoïdes. Les hormones interagissent dans un système de rétrocontrôle pour maintenir un équilibre hormonal optimal.

Âge : quand commence la spermatogenèse ?


La spermatogenèse commence à la puberté, généralement entre 11 et 17 ans, mais cela peut varier d’un individu à l’autre. C’est à partir de ce moment-là que la capacité à produire des spermatozoïdes se développe. Cependant, il faut du temps pour que le processus de spermatogenèse soit pleinement établi. La production de spermatozoïdes atteint son apogée vers 20 à 30 ans et diminue ensuite progressivement, mais la spermatogenèse se poursuit tout au long de la vie.

Durée de la spermatogenèse


La spermatogenèse dure en moyenne environ 70 à 75 jours. Ce processus comprend différentes étapes de transformation de la cellule souche en spermatozoïde mature. La division mitotique des spermatogonies dure environ 16 jours, les deux phases de méiose durent respectivement 24 jours et quelques heures, et la spermiogenèse nécessite environ 24 jours pour la maturation finale.

Stimulation et perturbations de la spermatogenèse


En cas de troubles hormonaux affectant la fertilité, un traitement médicamenteux à base d’hormones peut être recommandé pour stimuler la spermatogenèse. Opter pour un mode de vie sain, incluant une activité physique régulière, une alimentation équilibrée et éviter les facteurs de stress oxydatif, peut également améliorer ce processus.

La spermatogenèse peut être perturbée par des facteurs tels que la radiothérapie, la chimiothérapie, certaines infections virales, la prise de stéroïdes anabolisants, l’exposition à des toxines et des troubles hormonaux. Il est important de protéger les testicules de la surchauffe en évitant les sources de chaleur excessives et en adoptant des vêtements amples.

Lieu : où sont produits et stockés les spermatozoïdes ou gamètes mâles ?


Les spermatozoïdes sont produits dans les tubes séminifères des testicules. Après leur formation, ils passent par une phase de maturation dans l’épididyme, où ils sont stockés et acquièrent leur mobilité. Lors de l’éjaculation, les spermatozoïdes sont transportés à travers le canal déférent et l’urètre, et finalement déposés dans le tractus génital féminin.

D’où vient le sperme ?
Le sperme est composé de spermatozoïdes issus de la spermatogenèse, mélangés à des sécrétions provenant des vésicules séminales, de la prostate et des glandes de Cowper. Ces sécrétions nourrissent les spermatozoïdes, favorisent leur mobilité, leur survie et leur capacité à féconder un ovule.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET