• 778
  • 118
  • 13
  • 394

Conseils pour dormir paisiblement

Jessica
Par Jessica
15 janvier 2024 40

Environ 69% des citoyens français accordent une grande importance au sommeil. Outre le nombre d’heures nécessaires pour se sentir en forme, il est primordial d’obtenir une bonne qualité de sommeil pour se réveiller reposé. Mais qu’entend-on par un sommeil réparateur ? Comment peut-on l’atteindre ? Voici les conseils et les explications du Docteur Ogrizek, spécialiste du sommeil basé à Paris.

Qu’est-ce qu’un bon sommeil réparateur?


Selon le Dr Ogrizek, spécialiste du sommeil à Paris, un sommeil est considéré comme suffisamment réparateur lorsque l’on se réveille en forme et que l’on reste ainsi pendant toute la journée, sans ressentir le besoin de faire une sieste. Il faut non seulement prendre en compte la durée du sommeil, mais aussi sa qualité et sa régularité. Chaque personne ayant des besoins différents, il est important de se fier à son propre ressenti au réveil pour juger de la qualité du sommeil.

Le sommeil profond est-il réparateur?


Le sommeil se divise en trois phases : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. Le sommeil lent profond est le plus réparateur pour la fatigue physique. Pendant cette phase, le métabolisme ralentit, la consommation d’oxygène diminue, le tonus musculaire baisse et l’activité cérébrale est ralentie pour permettre une récupération optimale.

Quelles sont les heures de sommeil les plus réparatrices?


Selon la spécialiste, les trois à quatre premières heures de sommeil sont les plus réparatrices, car elles comprennent une plus grande proportion de sommeil profond. En réalité, il ne s’agit pas tant d’une question d’heure, mais plutôt de la partie de la nuit. Durant ces quatre premières heures après l’endormissement, le corps produit davantage de mélatonine, l’hormone du sommeil, ce qui favorise la qualité du repos.

Lisez aussi  Comment se défaire de l'addiction à internet et déconnecter ?

Combien de temps faut-il dormir pour être en forme?


Les besoins en sommeil varient d’une personne à l’autre et sont génétiquement déterminés. La majorité des gens ont besoin de 7 à 8 heures de sommeil par nuit, mais certains peuvent se contenter de 6 à 7 heures, tandis que d’autres ont besoin de 8 à 9 heures, voire davantage. Les gros dormeurs ont simplement des besoins plus importants en sommeil pour être en forme, ce n’est en aucun cas un signe de paresse. Il est important de combler ses besoins quotidiens en sommeil pour éviter les dettes de sommeil et leurs conséquences.

Qu’est-ce qui peut rendre le sommeil non réparateur?


Plusieurs facteurs peuvent altérer la qualité du sommeil et provoquer une sensation de fatigue au réveil. Il peut s’agir d’une première partie de sommeil perturbée par des réveils ou des nuisances, du stress ou de l’anxiété, d’un trouble du sommeil comme l’apnée du sommeil, d’une mauvaise hygiène de vie ou de l’utilisation d’écrans à lumière bleue avant de dormir.

Conseils pour avoir un sommeil de qualité et réparateur


Pour favoriser un bon sommeil, il est recommandé d’avoir une activité physique suffisante, de s’exposer à la lumière du jour, de dormir dans un environnement propice, de manger légèrement, de respecter des horaires de coucher et de réveil, d’éviter l’utilisation des écrans avant de se coucher et de dormir dans le noir complet. Des exercices de méditation, l’utilisation de plantes aux propriétés sédatives et relaxantes, ainsi qu’un bon choix de matelas adapté à sa morphologie et préférences de fermeté peuvent également aider à améliorer la qualité du sommeil.

Lisez aussi  Symptômes du cancer du col de l'utérus : quels sont-ils ?
ARTICLE SUIVANT
Sérum physiologique : allié contre le cérumen lors du lavage de l’oreille

SUR LE MÊME SUJET