• 235
  • 160
  • 24
  • 76

Coqueluche : gravité et prévention chez le bébé ?

Jessica
Par Jessica
31 mai 2024 46

Sylvain Brisse, directeur de recherche à l’Institut Pasteur et responsable du Centre national de référence de la coqueluche, fait le point sur cette maladie respiratoire hautement contagieuse, qui représente un réel danger pour les nourrissons non vaccinés, en raison de son augmentation récente en Europe.

Qu’est-ce que la coqueluche ?

La coqueluche est une infection respiratoire très contagieuse causée par deux bactéries, Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis. Elle se manifeste principalement par des quintes de toux intenses et un son d’inspiration similaire au « chant du coq ». En France, bien que le nombre de cas ait diminué depuis l’introduction du vaccin, la bactérie continue de circuler dans la population.

Des complications mortelles possibles chez les nourrissons

Les nourrissons non vaccinés sont les plus à risque de complications graves liées à la coqueluche. Plus de 90% des décès dus à la coqueluche surviennent chez les bébés de moins de six mois. La maladie peut entraîner des complications comme la pneumonie, les crises convulsives, l’encéphalite, la détresse respiratoire et la défaillance cardiaque.

Une maladie en recrudescence en Europe, des foyers épidémiques en France

La coqueluche affecte près de 40 millions de personnes dans le monde chaque année et entraîne environ 300 000 décès, selon l’Organisation mondiale de la santé. Malgré une couverture vaccinale élevée en France, la coqueluche n’a pas été éradiquée et on observe une recrudescence de la bactérie dans le pays. Des foyers épidémiques ont notamment été signalés en Nouvelle-Aquitaine.

Mode de transmission : comment bébé attrape-t-il la coqueluche ?

La coqueluche est extrêmement contagieuse et se transmet principalement par voie aérienne lors de contacts étroits avec une personne infectée. Les nourrissons de moins de six mois sont généralement contaminés par leurs parents ou leurs frères et sœurs. La maladie est plus contagieuse pendant sa phase d’incubation, qui dure environ dix jours.

Quels sont les symptômes de la coqueluche chez le bébé ? Comment la diagnostiquer ?

Après une phase d’incubation, la coqueluche se manifeste par des symptômes tels qu’un écoulement nasal, des éternuements, une toux légère et parfois de la fièvre. La toux devient persistante et intense, et peut être associée à des quintes de toux nocturnes. Un diagnostic de la coqueluche peut être confirmé par un test PCR. Les bébés atteints de la maladie peuvent développer une détresse respiratoire aiguë grave.

Quel traitement pour les bébés infectés ?

En cas de diagnostic de coqueluche, des antibiotiques de la famille des macrolides sont prescrits dans les trois premières semaines de la maladie. Les antibiotiques éliminent la présence de la bactérie dans les sécrétions et réduisent ainsi les risques de transmission. Une antibiothérapie en prophylaxie est également recommandée pour les personnes de l’entourage proche du patient, même asymptomatiques, si elles n’ont pas reçu de rappel vaccinal dans les cinq dernières années.

La meilleure des préventions : la vaccination

La vaccination reste la meilleure prévention contre la coqueluche. En France, depuis 2018, la vaccination est obligatoire pour tous les nourrissons, avec deux injections à l’âge de deux mois et de quatre mois, suivies par un rappel à 11 mois. Des rappels ultérieurs sont recommandés. Il est également fortement recommandé aux femmes enceintes de se faire vacciner contre la coqueluche pour protéger les nouveau-nés.

Vers un nouveau vaccin par voie nasale ?

Une équipe de recherche travaille sur le développement d’un nouveau vaccin contre la coqueluche, administré par voie nasale. Ce vaccin, appelé BPZE1, utilise une souche génétiquement modifiée de la bactérie pour induire une réponse immunitaire durable et bloquer la transmission de la bactérie. Des essais cliniques ont montré une bonne tolérance et une réponse efficace chez les adultes.

Quelles sont les complications chez le nourrisson ?

La coqueluche peut être grave, voire mortelle chez les nourrissons. Une hospitalisation est recommandée pour les enfants de 0 à 3 mois afin de surveiller leur état cardiorespiratoire. La maladie peut entraîner des complications neurologiques et pulmonaires.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET