• 445
  • 86
  • 11
  • 266

Crise de foie : symptômes, causes, solutions

Jessica
Par Jessica
13 juin 2024 41

Si vous ressentez un mal de ventre, des ballonnements ou une sensation d’écœurement, il est communément appelé « crise de foie », bien que cela n’ait aucun rapport avec le foie. En réalité, cela désigne simplement une difficulté à digérer. Quelles sont donc les raisons de ce trouble digestif ? Et que devriez-vous faire si vous présentez des symptômes ? Vous trouverez les réponses ici.

La crise de foie, un abus de langage ?


L’expression « crise de foie » est utilisée de façon informelle pour décrire un problème digestif. Cependant, les médecins préfèrent employer le terme « dyspepsie » pour décrire cette difficulté à digérer.

La crise de foie, un inconfort digestif
La crise de foie est en réalité une indigestion ou une dyspepsie, caractérisée par des symptômes tels que des maux de ventre, des ballonnements et des nausées. Ces symptômes résultent généralement d’un repas trop copieux, de la prise de certains médicaments ou de certaines maladies. Il est important de souligner que ce sont l’estomac et les intestins, et non le foie, qui sont à l’origine de ces manifestations.

Les causes de la crise de foie


La crise de foie peut être causée par une mauvaise digestion, mais également par la consommation excessive d’aliments gras, acides, épicés ou mal tolérés, d’alcool, de café, d’édulcorants ou de boissons gazeuses. Le tabagisme, le stress et la grossesse peuvent également favoriser ces troubles digestifs.

Les facteurs de la crise de foie


Certaines maladies digestives telles que les ulcères, le reflux gastro-œsophagien, les gastrites, les MICI, les lithiases biliaires, les pancréatites et les cancers digestifs peuvent entraîner une crise de foie. De plus, une infection bactérienne ou virale de l’estomac ou des intestins ainsi que la prise de certains médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent également causer ces symptômes.

Les symptômes et la durée de la crise de foie


Les symptômes habituels de la crise de foie sont des maux de ventre, des brûlures d’estomac, des ballonnements, une sensation de pesanteur dans l’abdomen, une satiété précoce, des spasmes douloureux, des remontées acides, des nausées et des vomissements. Généralement, cette crise est de courte durée, mais si elle est liée à une maladie chronique, les symptômes peuvent persister pendant plusieurs semaines voire mois.

Les mesures à prendre en cas de crise de foie


Pour soulager une crise de foie, il est recommandé de prendre des repas légers et d’éviter les aliments gras, acides et épicés. Il est également conseillé de manger lentement, de bien mâcher les aliments, de limiter la consommation d’alcool et de café, et de boire beaucoup d’eau. En cas de besoin, certains médicaments sans ordonnance peuvent être utilisés pour soulager les symptômes, tout comme certains remèdes naturels tels que les plantes en tisane ou en compléments alimentaires.

Quand consulter un médecin ?


Si les symptômes de la crise de foie persistent ou s’aggravent malgré les mesures prises, il est recommandé de consulter un médecin. Ce dernier pourra déterminer les causes de la crise en réalisant un examen clinique et en prescrivant des examens complémentaires si nécessaire. Un traitement spécifique pourra être proposé afin de soulager les symptômes et de traiter la maladie sous-jacente.

Prévenir la crise de foie


Pour éviter la survenue d’une crise de foie, il est conseillé d’éviter les aliments gras et les repas copieux, de limiter la consommation de tabac et d’alcool, de manger lentement et en pleine conscience, de maintenir une alimentation équilibrée riche en fibres et de pratiquer une activité physique régulière pour prévenir les troubles digestifs.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET