• 676
  • 49
  • 36
  • 185

Découvrez le « brain tapping » : dormez mieux et plus vite

Jessica
Par Jessica
17 novembre 2023 21

Le tapotement du cerveau, appelé aussi « brain tapping », a récemment suscité l’engouement sur les réseaux sociaux. Quelle est la raison ? Il prétend permettre de s’endormir en seulement quelques minutes. Une offre alléchante pour les personnes qui ont du mal à trouver le sommeil…

La quête du sommeil est de plus en plus complexe pour certaines personnes. Selon une enquête récente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), il nous faudrait en moyenne 40 minutes pour nous endormir en semaine, contre 28 minutes le week-end (source 1). Afin de trouver plus rapidement le sommeil, différentes solutions sont explorées, et une technique en particulier a récemment envahi les réseaux sociaux : le « brain tapping ». Dans cet article, nous allons expliquer de quoi il s’agit et si cette technique est réellement efficace. Pour cela, nous avons recueilli les avis d’Armelle Rancillac, chercheuse en neurosciences à l’Inserm et au collège de France, ainsi que du Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil et président de l’INSV.

Définition : qu’est-ce que le brain tapping ?

Le brain tapping, également connu sous le nom de « tapotement du cerveau », est une méthode de relaxation qui combine des techniques de tapotement doux sur différentes parties du corps avec des pratiques de méditation guidée. Son objectif est de calmer le système nerveux, de réduire le stress et d’induire un état propice au sommeil en tapotant des points énergétiques spécifiques du visage ou du corps. Cette méthode appartient en réalité aux Emotional Freedom Techniques (EFT), une technique de libération émotionnelle qui combine des éléments de médecine traditionnelle chinoise, de la kinésiologie et de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) développée par Gary Craig dans les années 1990. Concrètement, il s’agit de se tapoter avec les doigts en répétant à voix haute des phrases positives telles que « Je suis détendu(e) », « Je me libère de mes angoisses », « Je m’endors », etc.

Quels sont ses avantages supposés pour le sommeil ?

En théorie, les tapotements doux et rythmiques stimulent des points de pression spécifiques, permettant ainsi de se libérer des émotions négatives et des tensions physiques pouvant entraver l’endormissement. Ainsi, le brain tapping pourrait stopper le flux de pensées intrusives, relâcher les tensions musculaires, calmer le système nerveux et induire un état de relaxation profonde, tous favorables à une amélioration de la qualité du sommeil.

Mode d’emploi : où et comment se tapoter pour mieux dormir ?

Pour que le brain tapping soit efficace, il est important de le pratiquer dans de bonnes conditions. Tout d’abord, assurez-vous d’être dans un endroit calme et confortable, en position allongée ou assise. Éliminez les distractions et créez une atmosphère propice à la détente, avec ou sans lumière. Fermez ensuite les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Réalisez des mouvements doux et réguliers en tapotant différentes parties de votre corps une dizaine de fois. Vous pouvez choisir de tapoter une seule zone ou plusieurs zones à la suite, telles que le sommet du crâne, l’entre-sourcil, les tempes, le dessous des yeux ou du nez, les lèvres, le menton, les clavicules, la poitrine, les bras ou encore les poignets. En parallèle, débutez une méditation guidée en utilisant des scripts ou des enregistrements audio qui vous aident à vous concentrer sur des visualisations apaisantes ou des pensées positives. Répétez des phrases telles que « Je me libère », « Je suis détendu(e) », « J’arrête d’angoisser », « Je m’aime », « Je m’endors ». Il est important d’intégrer régulièrement le brain tapping à votre routine du soir pour en maximiser les bienfaits.

Cette technique médiatisée sur TikTok est-elle vraiment efficace ? Qu’en pense la médecine ?

Si vous souhaitez essayer le brain tapping, rassurez-vous, cette technique ne présente aucun risque pour la santé, à condition de ne pas utiliser de coups violents, précise le Dr Rey avec humour. A première vue, le brain tapping peut sembler trop actif pour favoriser l’endormissement. Cependant, selon Armelle Rancillac, il peut réellement montrer des résultats. En se concentrant sur des mouvements rythmiques précis, le cerveau est distrait et son activité ralentit, glissant ainsi inconsciemment vers le sommeil. Les mantras positifs peuvent également s’avérer utiles car l’endormissement demande un lâcher-prise important. Il est cependant important de noter que les preuves scientifiques sur l’existence de points spécifiques pour le sommeil sont encore limitées et que de nombreuses études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer l’efficacité du brain tapping. Le Dr Rey souligne également le fait que la manipulation de supposés points d’acupuncture sédatifs requiert une certaine formation.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET