• 780
  • 165
  • 18
  • 339

Déréalisation : le trouble dissociatif expliqué

Jessica
Par Jessica
09 janvier 2024 20

La déréalisation et/ou dépersonnalisation est un trouble psychique qui peut donner une impression de déconnexion avec la réalité. On peut se sentir comme spectateur de ses propres pensées et actions, sans vraiment être pleinement présent. Comment savoir si on est touché par ce trouble? Pourquoi cela se produit-il? Est-ce un problème grave? Comment y remédier? La psychologue Johanna Rozenblum répond à ces questions.

Définition du trouble de la déréalisation et/ou dépersonnalisation


La déréalisation et/ou dépersonnalisation est un trouble dissociatif décrit par le DSM V en psychiatrie. Il se caractérise par des périodes prolongées d’impression d’irréalité ou de détachement du monde extérieur, ainsi que des périodes de détachement de son propre esprit ou corps. Ces expériences sont chroniques ou régulières et donnent l’impression d’être un observateur extérieur de sa propre existence.

Prévalence du trouble de la déréalisation et/ou dépersonnalisation


Environ la moitié des adultes ont au moins une expérience transitoire de déréalisation et/ou dépersonnalisation, souvent liée à une crise d’angoisse ou à la consommation de drogues ou d’alcool. Cependant, seulement 2% de la population souffre de ce trouble de manière chronique.

Symptômes du trouble de la déréalisation et/ou dépersonnalisation


Ce trouble peut donner l’impression d’être dans un rêve ou dans un film, avec une sensation de détachement des proches et du monde extérieur. La personne peut se sentir comme spectatrice, engourdie émotionnellement et avoir l’impression d’être vide ou de flotter.

Causes et gravité du trouble de la déréalisation et/ou dépersonnalisation


Ce trouble dissociatif est généralement déclenché par un stress intense ou un événement traumatique. Il n’est pas considéré comme un trouble mental grave, car le sujet reste conscient de la nature pathologique de ses symptômes. Cependant, dans certains cas, lorsque les symptômes de déréalisation sont présents sans conscience de la personne, il peut être nécessaire d’enquêter sur une possible pathologie psychotique.

Lisez aussi  Retrouver le sommeil naturel : Astuces efficaces

Diagnostic et traitement du trouble de la déréalisation et/ou dépersonnalisation


Le diagnostic de ce trouble peut être réalisé par un médecin, un psychiatre ou un psychologue, en éliminant d’abord d’autres diagnostics tels que les troubles anxiodépressifs, le stress aigu ou les troubles psychotiques. Le traitement dépend du diagnostic et peut inclure la psychothérapie, les anxiolytiques, les antidépresseurs ou la prise en charge de l’addiction à la drogue ou à l’alcool. Des techniques telles que la cohérence cardiaque, la méditation et la pleine conscience peuvent également aider à gérer les crises de déréalisation.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET