• 246
  • 136
  • 9
  • 38

Douleurs mammaires ou tétonales : causes et solutions ?

Jessica
Par Jessica
19 juin 2024 32

De nombreuses femmes sont affectées par les douleurs mammaires, également connues sous le nom de mastalgies, qui perturbent leur quotidien. Les facteurs responsables de ces douleurs sont nombreux, tels que les variations hormonales, notamment pendant la grossesse, les infections, les blessures ou encore les kystes. Comment reconnaître ces causes et comment les traiter ? Faisons le point.

Les douleurs mammaires : causes et quelles actions prendre

Les douleurs mammaires, également connues sous le nom de mastalgies, sont un problème fréquent chez les femmes. Elles peuvent être causées par différents facteurs tels que l’allaitement, les menstruations, les déséquilibres hormonaux ou même des séances de sport trop intenses. Il est important de savoir quand s’inquiéter et que faire lorsque la douleur persiste. Dans cet article, nous allons examiner les raisons probables de ces douleurs et discuter des actions à prendre.

Les causes possibles des douleurs mammaires

Les douleurs mammaires peuvent être localisées dans une zone spécifique ou se propager à tout le sein. Selon la localisation de la douleur, les causes probables peuvent varier.

Des kystes mammaires

Les kystes mammaires sont des sacs remplis de liquide. Lorsqu’ils atteignent une certaine taille, ils peuvent exercer une pression sur les tissus mammaires environnants, ce qui provoque une douleur localisée. Un médecin peut drainer le liquide pour résoudre ce problème.

Une infection mammaire

Si vous ressentez des douleurs aux seins accompagnées de rougeurs et d’enflures, cela peut indiquer une infection mammaire. Un traitement antibiotique prescrit par un médecin est généralement suffisant pour éliminer cette infection, mais des examens plus approfondis peuvent parfois être nécessaires pour exclure d’autres maladies sous-jacentes.

Un bouleversement hormonal

Si vous éprouvez des douleurs aux seins juste avant vos règles, les hormones sont probablement la cause. Les changements dans les niveaux d’œstrogènes et de progestérone peuvent provoquer des douleurs mammaires pendant le syndrome prémenstruel, ainsi que pendant la puberté, la grossesse ou la ménopause. Ces douleurs sont souvent cycliques et disparaissent lorsque les hormones se stabilisent. Les contraceptifs hormonaux peuvent aider à réduire ces douleurs, mais il est important de donner à votre corps le temps de s’habituer à un nouveau contraceptif.

Les changements fibrokystiques

Les changements fibrokystiques du sein sont une affection courante qui n’est pas cancéreuse. Les hormones sont souvent responsables de ces douleurs aux seins et ne sont pas indicatives d’une anomalie.

Une forte poitrine qui tire sur les tissus de soutien

Les ligaments dans les seins travaillent constamment pour maintenir leur forme et les empêcher de s’affaisser. Plus vos seins sont gros, plus ces ligaments sont étirés, ce qui peut entraîner des douleurs mammaires. Dans ce cas, porter un soutien-gorge adapté peut améliorer le soutien et soulager les douleurs.

Un traumatisme à la poitrine

La douleur thoracique peut provenir des muscles pectoraux, des muscles du dos ou des côtes, à la suite d’un exercice, d’une blessure ou d’une toux persistante. Ce type de douleur peut être ressenti lorsqu’on touche la zone affectée.

Un exercice physique trop intense

Après un entraînement sportif intense, les muscles pectoraux peuvent causer une légère douleur. Appliquer une compresse chaude ou prendre un analgésique peut soulager cette douleur, et il est recommandé de s’étirer après l’exercice.

Un cancer en sommeil

La douleur mammaire est rarement liée à un cancer du sein. Dans certains cas, cela peut être un signe précurseur, mais ne nécessite pas systématiquement un dépistage.

Quand consulter un médecin pour des douleurs mammaires

Il est important de rester vigilant et de consulter un médecin si les douleurs mammaires persistent pendant plusieurs jours, si vous remarquez un écoulement, si la douleur est localisée dans une zone particulière ou si vous présentez d’autres symptômes tels qu’une bosse dans la zone douloureuse. Les douleurs intenses, la rougeur ou la sensation de brûlure peuvent indiquer une infection nécessitant une consultation urgente.

Pour déterminer la cause des douleurs mammaires, un médecin peut effectuer un examen clinique du sein, une imagerie (mammographie, échographie mammaire) ou une biopsie (prélèvement d’un échantillon de tissu mammaire pour analyse).

Solutions pour soulager les douleurs mammaires

Dans la plupart des cas, les douleurs mammaires légères disparaissent d’elles-mêmes sans traitement. Cependant, il existe des solutions pour soulager les douleurs selon leur cause spécifique.

Douleurs liées aux règles

Les douleurs liées aux règles peuvent généralement être soulagées en prenant du paracétamol ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Dans certains cas, des hormones synthétiques ou des médicaments spécifiques peuvent être prescrits pour inhiber l’activité des hormones féminines responsables de l’enflure et de la douleur aux seins.

Douleurs liées à la grossesse

En cas de douleurs mammaires liées à la grossesse, porter un soutien-gorge avec un bon maintien et prendre du paracétamol peut soulager les symptômes. Arrêter la prise de contraceptifs hormonaux ou d’une hormonothérapie peut également être bénéfique.

Douleurs liées à une pathologie

Lorsqu’une pathologie particulière est identifiée, le traitement dépendra de la situation spécifique. Par exemple, en cas de kystes mammaires, la ponction peut soulager la douleur. Des examens supplémentaires peuvent être nécessaires en fonction des autres symptômes.

En conclusion, les douleurs mammaires sont fréquentes chez les femmes et peuvent avoir plusieurs causes. Il est important de rester attentif aux changements et de consulter un médecin si les douleurs persistent ou s’accompagnent d’autres symptômes inquiétants. Selon la cause des douleurs, différentes solutions peuvent être envisagées pour soulager les symptômes et améliorer le confort.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET