• 782
  • 57
  • 31
  • 299

Effets néfastes d’un surplus de sommeil.

Jessica
Par Jessica
01 mars 2024 34

Il est essentiel de bien dormir pour maintenir une bonne santé, mais une trop grande quantité de sommeil ne garantit pas forcément une qualité idéale. Quelle est la durée recommandée de sommeil chaque nuit ? À partir de quand parle-t-on d’un excès de sommeil ? Quels sont les dangers et les impacts sur la santé d’un surplus de sommeil ? Voici ce qu’il faut savoir.

Quand et pourquoi dort-on trop ?

Lorsqu’on évoque les troubles du sommeil, on pense plus souvent à l’insomnie qu’à un excès de sommeil, aussi appelé « hypersomnie ». Pourtant, tout comme le manque de sommeil est néfaste pour la santé, dormir trop peut également être nocif pour notre organisme. Selon le Reader’s Digest, « trop dormir n’est pas un problème en soi ». Certaines personnes ont naturellement besoin de plus de neuf ou dix heures de sommeil pour récupérer après une soirée, un événement stressant ou une maladie. Cependant, si l’on dort plus de neuf heures et que l’on est quand même fatigué, cela peut indiquer que notre sommeil est inefficace. Il est donc important de toujours s’informer sur la qualité de nos nuits lorsque nous nous sentons fatigués et léthargiques malgré un temps de repos suffisant. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cela, tels que l’apnée du sommeil, le reflux gastro-œsophagien ou un environnement de sommeil peu propice. Dans certains cas, une maladie ou un traitement médicamenteux peuvent également provoquer un excès de sommeil. Il est donc recommandé de consulter un médecin si l’on n’arrive pas à se reposer correctement malgré de nombreuses heures de sommeil.

Les dangers pour la santé cardiovasculaire

De plus en plus d’études ont établi un lien entre un excès de sommeil et une augmentation des risques de maladies cardiovasculaires. Des chercheurs de l’hôpital Henry Ford à Detroit se sont intéressés à la durée de sommeil idéale pour une bonne santé cardiovasculaire à long terme. Leurs recherches, présentées lors d’une session annuelle de l’American College of Cardiology, ont révélé que les personnes dormant de six à sept heures par nuit avaient le plus faible risque de mourir d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral, par rapport à celles dormant moins ou plus. Les chercheurs soulignent que contrairement à certains facteurs de risque de maladie cardiaque non modifiables, tels que l’âge ou la génétique, les habitudes de sommeil peuvent être ajustées. Il est donc essentiel de prendre en compte à la fois la quantité et la qualité du sommeil.

Autres risques d’un excès de sommeil

Outre les problèmes cardiovasculaires, dormir trop peut avoir d’autres conséquences sur notre santé. Cette surabondance de sommeil peut entraîner une sensation de fatigue, de léthargie et une baisse des performances mentales tout au long de la journée. De plus, il est possible de ressentir des maux de tête après une longue sieste ou une nuit de plus de neuf heures. Pour éviter cela, il est recommandé d’établir une routine régulière de sommeil en essayant de se coucher et de se réveiller à peu près à la même heure chaque jour. Par ailleurs, un excès de sommeil est associé à la prise de poids, à l’obésité et au diabète. Certaines études ont établi un lien entre la durée excessive de sommeil et ces problèmes de santé, suggérant une corrélation avec les niveaux de sucre dans le sang. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus sur ce mécanisme.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET