• 654
  • 28
  • 31
  • 54

Guérison goutte psoriasis: astuces efficaces.

Jessica
Par Jessica
01 avril 2024 17

L’ensemble du corps est affecté par le psoriasis en gouttes. Il peut parfois se manifester après une infection ORL, surtout chez les enfants. Parfois, un traitement antibiotique peut améliorer cette forme de psoriasis, sinon différents médicaments sont disponibles pour aider les patients à retrouver une peau saine. Le Dr Marc Perrussel, dermatologue, fait le point sur les causes, les symptômes et les traitements du psoriasis en gouttes.

Le psoriasis : une maladie inflammatoire génétique

Le psoriasis est une maladie inflammatoire qui se développe chez des personnes prédisposées génétiquement. Lors d’une poussée, la peau s’épaissit à certains endroits et devient rouge. L’emballement du système immunitaire est responsable de l’apparition des plaques, causé par une réaction excessive des lymphocytes, des cellules immunitaires, suite à une agression telle qu’une infection bactérienne ou virale, ou du stress.

Différentes causes et manifestations du psoriasis

Les raisons pour lesquelles le psoriasis se manifeste à un endroit plutôt qu’à un autre ne sont pas encore bien comprises. Selon le dermatologue, différentes hypothèses sont avancées. Par exemple, la prolifération bactérienne locale due à la transpiration pourrait expliquer son apparition au niveau du cuir chevelu. Les frottements pourraient expliquer les plaques qui se forment aux coudes, aux genoux et à la ceinture. Il est important de noter que le psoriasis n’est pas contagieux.

Certaines personnes développent une forme de psoriasis en goutte, avec des plaques de la taille d’une goutte d’eau qui se développent sur tout le corps. Cette forme spécifique apparaît environ deux semaines après une infection ORL, souvent liée à une infection à streptocoque. Dans ces cas, les antibiotiques peuvent aider à améliorer l’état du patient.

Lisez aussi  Comprendre la spermatogenèse : explications essentielles.

Le psoriasis peut se manifester à tout âge, que ce soit chez un bébé, un adulte de 7 jours ou à 77 ans. Selon le Dr Perrussel, chez les jeunes adultes, il est important de surveiller le risque de maladie inflammatoire chronique de l’intestin, car les deux pathologies sont dues à une inflammation chronique. Chez les personnes d’âge moyen, le psoriasis peut être associé à un syndrome métabolique, comprenant un surpoids, un risque de diabète, d’hypertension artérielle et de dyslipidémie. Ces patients doivent être étroitement surveillés, car ils ont un risque accru de maladies cardiovasculaires, surtout s’ils ne sont pas traités. Le risque d’accident vasculaire cérébral augmente de 1% chaque année pour les personnes atteintes de psoriasis grave non traité.

Diagnostic et traitements du psoriasis

Dans 95% des cas, le diagnostic du psoriasis peut être posé par un examen clinique de la peau. En cas de doute, un prélèvement et une biopsie cutanée peuvent être réalisés. Le degré de sévérité de la maladie est évalué en fonction de plusieurs critères, tels que la surface de peau atteinte. Si le psoriasis s’étend sur plus de 10% du corps, il est considéré comme sévère. Le retentissement de la maladie sur la qualité de vie du patient ainsi que le temps consacré au traitement sont également pris en compte.

Le traitement du psoriasis dépend de sa gravité. Différentes options thérapeutiques existent, allant des traitements locaux comme les corticoïdes et les produits associant vitamine D et dermocorticoïdes, aux traitements systémiques tels que la puvathérapie, les rétinoïdes, le méthotrexate, la ciclosporine et l’apremilast. Les biothérapies, qui ciblent spécifiquement l’hyperactivité des lymphocytes, ont également apporté des améliorations significatives dans le traitement du psoriasis sévère. Il est important pour les patients de suivre les traitements prescrits et de prendre soin de leur peau en évitant qu’elle ne se dessèche.

Lisez aussi  Yoga Nidra, respiration et postures pour un meilleur sommeil

Bien vivre avec le psoriasis

En plus des traitements médicaux, il est essentiel que les patients acceptent leur maladie et apprennent à vivre avec dès le plus jeune âge. Porter des vêtements amples, éviter les déodorants à base d’alcool et les produits parfumés irritants, et se laver avec un savon surgras sont des conseils simples pour mieux supporter la maladie au quotidien. Les personnes atteintes de psoriasis peuvent également utiliser des produits spécialement conçus pour camoufler les imperfections et se maquiller sans difficulté.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET