• 245
  • 108
  • 21
  • 319

Insuffisance mitrale : fuite valve cardiaque

Jessica
Par Jessica
07 novembre 2023 44

Une fuite de la valve mitrale peut engendrer des conséquences cardiaques graves. Afin de réparer la valve endommagée, une intervention chirurgicale à cœur ouvert peut être effectuée. Toutefois, il est également possible dans certains cas de refermer l’ouverture en utilisant des clips.

Qu’est-ce que la valve mitrale ?

La valve mitrale est l’une des 4 valves du cœur et se trouve entre l’oreillette et le ventricule gauche. Elle se referme lorsque le ventricule gauche se contracte pour empêcher le sang de refluer dans l’oreillette gauche.

Quatre stades d’insuffisance mitrale

L’insuffisance mitrale est caractérisée par une fuite de la valve mitrale, qui empêche cette dernière d’assurer son rôle anti-reflux. Les cardiologues distinguent quatre stades d’insuffisance mitrale, allant de la fuite minime (stade 1) à la fuite massive où l’étanchéité entre l’oreillette et le ventricule gauche est totalement perdue (stade 4).

Insuffisance mitrale : quels risques en l’absence de traitement ?

Si l’insuffisance mitrale n’est pas traitée, elle peut entraîner une dilatation du ventricule gauche, conduisant à une insuffisance cardiaque. Les conséquences de cette maladie peuvent être à la fois cardiaques et pulmonaires, avec une diminution de l’efficacité de la pompe cardiaque et un risque d’œdème aigu du poumon. Un traitement rapide est donc essentiel pour éviter des complications graves.

Pourquoi la valve mitrale est-elle endommagée ?

La valve mitrale peut être endommagée de différentes manières, notamment par un lâchement des cordages qui maintiennent les feuillets de la valve, par la rupture d’un pilier musculaire ou par des infections du cœur. Une maladie dégénérative ou des troubles de la coaptation peuvent également causer des dommages à la valve mitrale.

Insuffisance mitrale : quels sont les symptômes ?

Au stade précoce de l’insuffisance mitrale, le patient peut ne ressentir aucun symptôme. Cependant, lorsque la maladie évolue, des symptômes tels qu’un essoufflement anormal à l’effort et au repos peuvent apparaître. Dans les cas les plus graves, un œdème aigu du poumon peut se produire, nécessitant une intervention médicale d’urgence.

Comment la fuite mitrale est-elle diagnostiquée ?

Le médecin peut détecter une fuite mitrale en écoutant le cœur à l’aide d’un stéthoscope, mais un diagnostic précis nécessite une échographie trans-thoracique ou trans-œsophagienne. Ces examens permettent de visualiser la valve endommagée et de déterminer la gravité de l’insuffisance mitrale.

Comment traiter une insuffisance mitrale ?

Le traitement de l’insuffisance mitrale comprend généralement des médicaments pour contrôler l’insuffisance cardiaque. Cependant, seule une intervention chirurgicale permet de réparer la valve mitrale. Différentes options chirurgicales sont possibles, telles que la réparation, le remplacement de la valve par une prothèse mécanique ou une bioprothèse, ou la reconstruction de l’anneau mitral. Chez certains patients, la pose de clips peut être utilisée comme alternative à la chirurgie. Cette option est cependant réservée aux patients les plus fragiles.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET