• 400
  • 180
  • 6
  • 195

Intérêt de l’échographie pour le diagnostic du cancer de la vessie ?

Jessica
Par Jessica
03 juin 2024 18

En France, le cancer de la vessie est le septième cancer le plus répandu, affectant environ 13 000 personnes chaque année. Grâce à la cytologie urinaire et à l’échographie, il est possible de détecter la maladie à un stade précoce et d’améliorer les perspectives de guérison des patients. Le Pr Yann Neuzillet, urologue à l’hôpital Foch à Suresnes et secrétaire général de l’Association Française d’Urologie (AFU), nous explique tout cela.

Le cancer de la vessie : un problème croissant en France

Selon l’INca, le nombre de nouveaux cas de cancer de la vessie diagnostiqués en France est estimé à 13 074, dont 81% chez les hommes. La consommation de tabac est le principal facteur de risque de cette maladie, expliquant pourquoi elle devient de plus en plus fréquente chez les femmes en raison de leur tabagisme croissant.

Les différents types de cancer de la vessie

Le cancer de la vessie se divise en plusieurs types. Le carcinome urothélial est le plus courant, représentant près de 90% à 95% des cas. L’adénocarcinome et le carcinome à petites cellules sont beaucoup plus rares, tandis que le sarcome est un cancer musculaire peu fréquent de la paroi vésicale.

Les symptômes et les facteurs de risque

Les symptômes du cancer de la vessie comprennent la présence de sang dans les urines, des mictions fréquentes, des douleurs et des besoins urgents d’uriner. Le principal facteur de risque est le tabagisme, mais l’exposition à des substances cancérigènes dans le cadre professionnel peut également augmenter les chances de développer la maladie.

Le diagnostic et les examens nécessaires

Le diagnostic du cancer de la vessie repose sur des examens tels que la cytologie urinaire, l’échographie et la cystoscopie. La cytologie urinaire consiste à étudier les cellules de la paroi de la vessie à partir d’un simple échantillon d’urine, tandis que l’échographie permet de visualiser la vessie et les organes environnants. La cystoscopie est une procédure permettant de détecter les petites tumeurs de manière précise.

Les options de traitement

Le traitement principal du cancer de la vessie est la chirurgie. Pour les tumeurs non infiltrantes, une résection endoscopique est généralement effectuée. En revanche, pour les tumeurs infiltrantes, une cystectomie totale suivie d’une dérivation urinaire est nécessaire. La chimiothérapie, la radiothérapie et l’immunothérapie peuvent également être utilisées en complément de la chirurgie.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET