• 639
  • 104
  • 13
  • 393

La bronchite est-elle transmissible ?

Jessica
Par Jessica
12 décembre 2023 50

La bronchite se manifeste par une toux d’abord sèche puis grasse, un écoulement nasal et de la fièvre. Elle est généralement causée par un virus et survient chaque année pendant l’hiver. Est-ce que la bronchite est contagieuse ? Comment se protéger ? Voici les réponses.

Bronchite aiguë : une maladie virale contagieuse

Lorsqu’il est question de bronchite, il est généralement fait référence à la bronchite aiguë infectieuse qui est une maladie contagieuse. Cependant, une inflammation des bronches peut être chronique et avoir d’autres causes que l’infection par un microbe. Par exemple, l’exposition au tabac peut expliquer une toux persistante.

La bronchite aiguë est caractérisée par une inflammation des bronches qui se manifeste par une toux initialement sèche puis grasse. Elle est souvent précédée d’un rhume et s’accompagne de fièvre et d’autres symptômes tels que des maux de tête, des maux de gorge et des courbatures. Dans la majorité des cas, la bronchite aiguë est provoquée par une infection virale, notamment par des virus tels que le virus de la grippe, le virus respiratoire syncytial, les adénovirus et les rhinovirus. Les infections bactériennes sont beaucoup plus rares. La bronchite aiguë infectieuse se transmet par les sécrétions nasales, les sécrétions bronchiques et la salive. On peut l’attraper par contact direct avec une personne infectée (éternuements, toux, mains non lavées) ou par contact indirect avec des objets ou des aliments contaminés. Si les épisodes répétés de bronchite infectieuse pendant l’hiver ne sont pas normaux, cela peut indiquer un asthme ou une BPCO chez les adultes fumeurs. Ces maladies peuvent entraîner des complications telles qu’une surinfection bronchique. Il est recommandé de se faire vacciner contre la grippe et le pneumocoque si vous souffrez d’une BPCO ou d’un asthme. En cas de doute, il est préférable de consulter un médecin.

Lisez aussi  L'excès de fer fait-il prendre du poids ?

Bronchite chronique : non contagieuse !

La bronchite chronique fait référence à la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une inflammation et une obstruction chronique des bronches. Cette maladie touche entre 5 et 10% de la population, principalement des fumeurs. 30% des fumeurs sont atteints de BPCO, mais la plupart d’entre eux l’ignorent. Les symptômes de la BPCO se caractérisent par une toux chronique qui s’aggrave et un essoufflement à l’effort. Sans prise en charge, la maladie peut entraîner une insuffisance respiratoire chronique. La BPCO n’est pas contagieuse et peut être causée par la fumée de cigarette, la pollution, l’inhalation de produits chimiques et d’autres substances irritantes, une hypersensibilité allergique ou une maladie chronique qui affaiblit les voies respiratoires (comme la mucoviscidose).

Bronchite chronique : symptômes et quand consulter

Si vous êtes fumeur depuis plus de 10 ans (et surtout si vous avez plus de 40 ans), certains symptômes de la bronchite chronique devraient vous pousser à consulter un médecin pour éviter toute aggravation. Ces symptômes comprennent une toux grasse qui est d’abord matinale puis permanente, des crachats, des douleurs thoraciques. En l’absence de prise en charge, des signes d’insuffisance respiratoire peuvent apparaître, tels qu’un essoufflement même au repos, une cyanose et un gonflement des jambes. Si vous êtes malade, il est recommandé de vous isoler et d’éviter le contact avec les autres. Évitez également de vous exposer au froid et habillez-vous chaudement. En hiver, renforcez votre système immunitaire en adoptant un mode de vie sain, comprenant une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Une carence en fer peut rendre l’organisme plus vulnérable aux infections, il est donc conseillé de consommer davantage de viande rouge ou de prendre des suppléments de fer.

Lisez aussi  Comment lutter contre la dépression hivernale ?

Bronchite infectieuse : prévention des contaminations

Pour éviter de transmettre ou d’attraper une bronchite pendant la saison hivernale, il est recommandé de prendre certaines mesures préventives :

– Portez un masque chirurgical jetable ou lavable dans les lieux publics à forte affluence ou lors de rassemblements.
– Aérez régulièrement chaque pièce pendant 10 minutes toutes les heures.
– Lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
– Évitez de serrer les mains et les embrassades.
– Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir.
– Utilisez des mouchoirs jetables pour vous moucher.

Il est important de rappeler que malgré la fin de la crise sanitaire liée à la COVID-19, les gestes barrières et le port du masque restent nécessaires pour se protéger. En cas de maladie, isolez-vous et évitez le contact avec les autres. Évitez également de vous exposer au froid et habillez-vous chaudement. Il convient également de renforcer vos défenses immunitaires en adoptant un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. En cas de symptômes persistants ou de doute, consultez un médecin.

ARTICLE SUIVANT
Sérum physiologique : allié contre le cérumen lors du lavage de l’oreille

SUR LE MÊME SUJET