• 678
  • 200
  • 33
  • 31

La chronobiologie, l’étude du rythme biologique

Jessica
Par Jessica
04 mars 2024 46

Avoir un rythme approprié et pratiquer une activité au bon moment sont des aspects importants pour notre énergie et notre bien-être. La chronobiologie nous aide à comprendre cela. Est-ce que quelqu’un peut nous expliquer ce que c’est ? Nous avons demandé au Pr Damien Davenne, spécialiste en chronobiologie à l’Université de Caen, de nous donner des réponses.

Les avancées en chronobiologie ont valu un prix Nobel à trois généticiens américains en 2017. Depuis lors, les recherches sur la science des rythmes biologiques et son influence sur notre santé n’ont cessé de progresser. Voici un résumé de ces avancées.

Définition : qu’est-ce que la chronobiologie ?


La chronobiologie est l’organisation du temps physiologique dans notre corps. Selon le Pr Damien Davenne, spécialiste en chronobiologie à l’Université de Caen, elle consiste en l’étude des rythmes biologiques dans notre organisme. Au cours des dix dernières années, les chercheurs ont découvert de nombreux mécanismes de régulation des horloges internes et ont compris l’importance de leur dérèglement sur notre santé.

Le rythme biologique ou circadien


Pratiquement toutes les fonctions de notre corps sont soumises à des rythmes biologiques ou rythmes circadiens. Ces rythmes régissent notre cerveau, nos hormones, nos cellules, mais aussi nos capacités cognitives et notre fréquence cardiaque. Par exemple, nous avons un rythme veille/sommeil de 24 heures, des cycles de sommeil de 90 minutes et le renouvellement de certaines cellules se fait sur une semaine. Le dysfonctionnement de ces rythmes peut avoir des conséquences sur le sommeil, le métabolisme, le fonctionnement du système cardiovasculaire, du système immunitaire, etc.

Lisez aussi  Effets bénéfiques du tilleul pour le sommeil : découvrez-les !

Quel est le rôle de l’horloge biologique ?


L’horloge biologique est une horloge interne située dans notre cerveau, qui dicte le rythme circadien à notre corps, tel un chef d’orchestre. Chaque être vivant possède sa propre horloge interne, adaptée à son rythme. Chez les êtres humains, il existe une horloge principale qui coordonne toutes les autres horloges, afin qu’elles fonctionnent harmonieusement. Lorsque nous ne respectons pas les rythmes de notre horloge biologique, nous pouvons entrer dans un état de désynchronisation.

L’état de désynchronisation, c’est quoi ?


L’état de désynchronisation se produit lorsque nos rythmes biologiques ne sont pas respectés. Cela peut être comparé à un orchestre où chaque instrument joue à un tempo différent, ce qui entraîne une cacophonie. De la même manière, chaque organe de notre corps a son propre rythme et si nous ne respectons pas ces rythmes, notre organisme perd ses repères temporels et ne sait plus comment fonctionner correctement. Cela peut conduire à des problèmes de sommeil, de métabolisme, de fonctionnement cardiovasculaire, etc.

Comment respecter son rythme biologique ?


Nos rythmes biologiques sont déterminés par notre biologie et sont différents d’une personne à l’autre. Il est important de connaître son propre rythme biologique et de le respecter. Chaque individu devrait se connaître, savoir s’il est plutôt du matin ou du soir, s’il est un petit ou un gros dormeur, etc. Il est essentiel de se lever à peu près à la même heure tous les jours. Nous ne pouvons pas faire n’importe quoi n’importe quand, cela demande beaucoup d’énergie à notre système et peut entraîner des problèmes de santé à long terme.

Lisez aussi  Troubles sexuels chez l'homme : causes et solutions

Optimiser le sommeil grâce à la chronobiologie


Pour respecter notre rythme biologique, il est important de se coucher plus tôt que d’habitude, même si nous nous sommes couchés tard la veille. Il est également crucial de dormir aux heures où notre horloge biologique est programmée pour un sommeil réparateur. Il est conseillé d’éviter l’exposition aux écrans et à la lumière bleue le soir, car cela perturbe notre horloge interne. La sieste est également importante pour optimiser notre concentration et notre vigilance.

Optimiser la concentration grâce à la chronobiologie


La chronobiologie nous permet d’être plus productifs en respectant des cycles d’environ 90 minutes, durant lesquels notre énergie fluctue de la pleine concentration à la fatigue. Les rythmes de ces cycles peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est préférable de travailler aux horaires où nous sommes le plus efficaces intellectuellement, ce qui varie selon que nous sommes plutôt du matin ou du soir. Après le déjeuner, il est difficile de travailler intensément, c’est là que la sieste peut intervenir. En ce qui concerne l’activité physique, notre pic de performance se situe généralement dans l’après-midi, entre 16 heures et 20 heures.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET