• 677
  • 145
  • 39
  • 147

L’ancrage, une solution contre le stress !

Jessica
Par Jessica
14 mars 2024 47

Nous sommes tous à la recherche de méthodes pour retrouver le calme et le bien-être après avoir vécu de l’anxiété, une crise d’angoisse ou une situation stressante. L’une de ces méthodes est celle de l’ancrage. Mais qu’est-ce que l’ancrage ? Quels sont ses bienfaits contre le stress et l’anxiété ? Et comment peut-on l’appliquer dans notre vie quotidienne ? Faisons le point.

Qu’est-ce que l’ancrage et comment l’utiliser au quotidien?

Être ancré, c’est pouvoir se détacher de ses pensées et se reconnecter à son corps. Cela permet de rester dans le présent, de gérer le stress, d’éliminer les pensées négatives et les problèmes de concentration, et de se détendre. Mais comment y parvenir exactement ?

Technique de l’ancrage

L’ancrage est une technique qui peut être utilisée quotidiennement pour retrouver rapidement un sentiment de calme, de détente et de sécurité. C’est comme un bateau qui risque d’être emporté par les vagues lors d’une mer agitée, et qui est stabilisé par une ancre. L’ancrage permet à l’esprit de se stabiliser lorsque confronté à des émotions perturbantes et des pensées négatives qui peuvent provoquer une tempête intérieure. En s’enracinant, on s’éloigne de cette frénésie mentale et on se connecte au présent.

Utilisée principalement en programmation neurolinguistique (PNL), cette technique s’appuie sur un réflexe physiologique qui se déclenche lorsqu’on évoque un stimulus agréable.

Exercice de méditation d’ancrage à pratiquer

Pour pratiquer cet exercice, il est important de trouver un endroit calme, sans distractions telles que téléphone ou télévision, et d’adopter une position confortable, assis ou allongé, avec les yeux fermés. L’objectif est de s’enraciner dans le moment présent.

Lisez aussi  Dormir à terre : bon pour le dos ?

Ensuite, il faut faire un bilan de tous les points d’appui du corps et imaginer que l’on les relâche de la tête aux pieds. Ensuite, visualiser une situation qui évoque le calme, comme un paysage, une musique ou une couleur. Une fois que cette situation est choisie, il faut la rendre aussi présente que possible dans l’esprit.

Ensuite, prendre une profonde inspiration et la retenir quelques secondes pour « inspirer » cette agréable sensation. Pendant ce temps, réaliser un geste volontaire, comme poser sa main sur la poitrine ou presser le pouce et l’index, et expirer doucement par la bouche pour laisser cette sensation se diffuser dans tout le corps. Enfin, reprendre contact avec la réalité à son rythme.

Exercices d’ancrage au quotidien

Au début, il est essentiel de pratiquer cet exercice d’ancrage pendant plusieurs jours consécutifs afin de s’y habituer.

Par la suite, il suffira de reproduire le geste volontaire (main sur la poitrine, pression du pouce et de l’index) en cas de stress pour retrouver rapidement le calme et la détente.

Il existe également d’autres techniques pour se débarrasser naturellement du stress ou le réduire, telles que la sophrologie, qui enseigne la maîtrise de la respiration et associe des exercices de visualisation positive, le yoga, la méditation, l’hypnose, l’autohypnose, ainsi que l’utilisation de plantes et d’huiles essentielles.

Il est important de noter que toute activité qui permet de prendre conscience de son corps nous ancre également. Faire du sport, marcher, danser, parler, rire, et rester en contact avec la nature en faisant des balades en forêt, du jardinage, de la baignade ou de la randonnée en montagne peuvent tous contribuer à réduire le stress et les pensées négatives.

Lisez aussi  Peut-on avoir Alzheimer et Parkinson simultanément ?
ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET