• 439
  • 100
  • 48
  • 185

Le coca pour soigner la grippe : mythe urbain?

Jessica
Par Jessica
18 novembre 2023 16

Le Coca-Cola, célèbre boisson gazeuse au goût unique, fut inventé en mai 1886 par le Dr John S. Pemberton. Mais qu’en est-il de ses prétendues propriétés thérapeutiques ? Est-il conseillé d’en consommer en cas de grippe ? Le Dr Richard Haddad, médecin généraliste à Paris, nous éclaire sur la question du Coca-Cola.

Origine du coca-cola : un soda créé par un pharmacien dans un but médical

L’histoire de la création du Coca-Cola est étroitement liée à la médecine, car il a été conçu à l’origine par un pharmacien et médecin américain du nom de John S. Pemberton à la fin du XIXe siècle. Selon la légende, Pemberton cherchait à créer un remède à base de plantes pour lutter contre la fatigue et diverses affections.

Il se serait inspiré du Vin Mariani, une invention du pharmacien corse Angelo Mariani, qui avait développé un vin tonique à base de vin rouge de Bordeaux et de feuilles de coca, une plante originaire d’Amérique du Sud. Le Dr Pemberton aurait repris cette idée, mais a remplacé le vin par une solution sucrée et gazeuse. Il a également ajouté des extraits de noix de cola, ce qui a donné à la boisson sa saveur unique.

Ainsi est né le Coca-Cola, un nom qui fait référence directement à ses deux principaux ingrédients : la coca et la cola.

Le coca-cola était-il vraiment un médicament contre les nausées et les vomissements ?

Bien que cette idée de boisson médicale soit bien ancrée dans l’esprit des gens, la société Coca-Cola se défend sur son site internet. Elle affirme que sa boisson a toujours été commercialisée comme une boisson rafraîchissante à déguster et non comme un remède médical, même si elle a été créée par un médecin pharmacien.

Cependant, quelques décennies plus tard, son principal concurrent, Pepsi-Cola, a surfé sur cette légende et a vanté sa boisson phare comme un remède contre la digestion et la dyspepsie. Son nom, « Pepsi-Cola », combine les termes « pepsin » (une enzyme digestive) et « cola » pour la plante utilisée dans sa fabrication.

Est-il bon de boire du coca-cola en cas de rhume, de grippe ou de gastro ?

Le coca-cola est une boisson qui peut effectivement être utile en cas de troubles digestifs. Le mélange gazeux, la caféine et le sucre ont un effet similaire à celui de la fameuse pepsine, une enzyme digestive qui facilite la digestion en apaisant l’estomac et en régulant les intestins.

Le coca-cola peut donc être utilisé en cas de gastro-entérite – également connue sous le nom de grippe intestinale – pour ses effets antiguet et pour améliorer la digestion, la réhydratation et apporter un peu d’énergie grâce au sucre. Cependant, il est important de noter que les versions light ou zéro ne sont pas recommandées car elles priveraient le malade de cette source d’énergie dont il a besoin pour lutter contre le virus.

Cependant, il est important de rappeler que le cola ne remplace pas un traitement médical approprié. Des médicaments tels que la métopimazine ou la dompéridone peuvent être recommandés pour le traitement des nausées et des vomissements.

Boire du coca sans bulles en cas de gastro ou de grippe intestinales ?

Il est souvent dit qu’il est préférable de dégazer le coca-cola pour soulager les symptômes de la gastro-entérite ou de la grippe intestinale, en raison de l’agressivité des bulles sur la paroi de l’estomac déjà fragilisée par la maladie. Cependant, le Dr Haddad déclare qu’il ne recommande pas de dégazer le coca-cola car c’est précisément le gaz carbonique qui contribue à apaiser l’estomac.

Quelle boisson boire lorsqu’on a la grippe ?

Lorsqu’on est atteint de la grippe, il est essentiel de bien s’hydrater pour aider l’organisme à lutter contre l’infection. Bien que le Coca-Cola puisse être utile pour soulager certains troubles digestifs, ce n’est pas nécessairement la boisson la plus recommandée en cas de grippe.

L’eau reste la boisson de choix pour maintenir un bon niveau d’hydratation. Elle peut être consommée à température ambiante pour éviter d’irriter davantage la gorge. Les jus de fruits peuvent également être une bonne option, surtout s’ils sont fraîchement pressés, car ils sont riches en vitamine C, qui aide à renforcer les défenses immunitaires. Les tisanes, en particulier celles à base d’ail connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, sont également recommandées. Les bouillons de poulet et de légumes, riches en minéraux et oligo-éléments, contribuent à reminéraliser l’organisme. Consommés chauds, ils permettent de soulager les symptômes du rhume et de décongestionner les voies nasales.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET