• 217
  • 183
  • 23
  • 371

Le miel, allié du sommeil ?

Jessica
Par Jessica
01 décembre 2023 45

Florence Thorez, diététicienne-nutritionniste, met en lumière le fait surprenant que le miel peut être un choix de remède naturel pour retrouver un sommeil réparateur.

Les bienfaits du miel sur notre sommeil
Nous sommes nombreux à chercher un sommeil réparateur. Et parmi les conseils que l’on peut recevoir, il y a celui d’ajouter du miel à notre alimentation. En effet, le miel est bien plus qu’un simple plaisir gustatif, il contient des composés bénéfiques tels que des antioxydants, des enzymes et des minéraux. Mais qu’en est-il réellement de son effet sur notre sommeil ? Florence Thorez, diététicienne-nutritionniste, nous éclaire sur le sujet.

Le rôle du miel dans notre endormissement
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le miel peut réellement faciliter l’endormissement. La raison ? Il contient du tryptophane, un acide aminé crucial dans la synthèse de la sérotonine, un neurotransmetteur précurseur de la mélatonine, l’hormone qui régule notre sommeil. Florence Thorez explique que le tryptophane est converti en 5-hydroxytryptophane (5-HTP) par une enzyme appelée tryptophane hydroxylase. Il est ensuite transformé en sérotonine, qui par la suite se convertit en mélatonine en réponse à l’obscurité.

Le lien entre le miel et la qualité du sommeil
En plus de sa richesse en tryptophane, le miel contient du glucose, du fructose et d’autres composés qui pourraient avoir une influence sur la qualité de notre sommeil. Sa consommation stimule également la sécrétion d’insuline, ce qui favorise le passage du tryptophane à travers la barrière hémato-encéphalique. Cependant, il est important de souligner qu’il est difficile de généraliser et qu’il existe peu d’études scientifiques sur le sujet. Le miel n’est donc pas un remède miraculeux, mais peut contribuer à notre bien-être et à la détente avant de nous coucher.

Comment et quand consommer du miel pour améliorer notre sommeil
Si vous souhaitez profiter des bienfaits potentiels du miel sur votre sommeil, il est recommandé de l’intégrer à votre routine du soir en ajoutant une cuillère à café dans une tisane relaxante ou dans un verre de lait chaud. Certains types de miel, tels que ceux de tilleul, d’oranger, de trèfle et de lavande, sont particulièrement recommandés, mais vous pouvez également opter pour du miel brut ou du miel de manuka. Il est cependant important de mentionner que la consommation de miel est déconseillée aux enfants de moins d’un an, car elle peut provoquer le botulisme infantile.

Bonnes habitudes pour un sommeil de qualité
Il est évident que le miel peut avoir un effet sédatif relatif, mais il doit être consommé dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une routine de sommeil efficace. Pour lutter contre les troubles du sommeil, il est important de maintenir des horaires réguliers pour manger, dormir et se lever, de créer un environnement propice au sommeil en réduisant l’intensité lumineuse de la chambre, de privilégier des activités relaxantes et d’établir un couvre-feu numérique, de s’exposer à la lumière naturelle et de pratiquer une activité physique régulière durant la journée, d’utiliser des techniques de gestion du stress telles que la méditation, la respiration profonde ou le yoga, d’éviter de regarder l’heure une fois au lit pour ne pas augmenter le stress lié au sommeil, etc.

Et si malgré tout cela, vos troubles du sommeil persistent, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour discuter de vos habitudes de sommeil et éventuellement détecter des problèmes sous-jacents.

Lisez aussi  Causes déficit immunitaire : que faut-il savoir ?

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET