• 470
  • 181
  • 15
  • 311

Le ROR : un vaccin préventif contre rougeole, oreillons et rubéole.

Jessica
Par Jessica
26 janvier 2024 39

Le vaccin ROR est administré pour immuniser les enfants contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Depuis janvier 2018, il est obligatoire pour tous les nourrissons à partir de 12 mois. Les modalités et l’âge recommandé pour le vaccin ROR sont à prendre en compte. En ce qui concerne les adultes, il convient de vérifier s’il est recommandé pour eux. Il est également important de connaître les effets indésirables potentiels du vaccin ROR.

Introduction

Les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ont été regroupés en un seul appelé vaccin ROR. Cette vaccination est devenue obligatoire chez tous les nourrissons nés après le 1er janvier 2018. Elle reste seulement recommandée chez le jeune adulte, né à partir de 1980, et n’ayant pas été vacciné dans sa petite enfance. On vous en dit plus.

Pourquoi se faire vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ?

Selon le ministère de la Santé et de la Prévention, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont des maladies très contagieuses. En l’absence de vaccination, la plupart des gens attrapent ces maladies au moins une fois dans leur vie. Même si elles sont souvent bénignes, elles peuvent entraîner des complications graves, voire mortelles. La rougeole peut causer une hospitalisation chez plus d’un tiers des nourrissons atteints, les oreillons se manifestent par un gonflement des glandes parotides et la rubéole peut provoquer des malformations chez les femmes enceintes.

C’est quoi le ROR ou vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ?

Selon l’Assurance maladie, la vaccination ROR consiste à stimuler la production de défenses de l’organisme contre ces virus. Ainsi, chaque fois que le corps sera en contact avec ces virus à l’avenir, il sera déjà immunisé. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif pour ces maladies, d’où la nécessité de se faire vacciner pour les prévenir et éviter les complications.

Lisez aussi  Découvrez le "brain tapping" : dormez mieux et plus vite

Les informations sur le vaccin ROR

Il y a des contre-indications à la vaccination ROR, notamment en cas d’allergie aux substances actives du vaccin, de prise de médicaments affaiblissant le système immunitaire ou de grossesse (qui doit également être évitée dans le mois suivant la vaccination). La vaccination ROR est obligatoire dès l’âge de 12 mois pour les enfants nés après le 1er janvier 2018, et une deuxième dose est recommandée entre 16 et 18 mois. Pour les jeunes adultes non vaccinés nés depuis 1980, deux doses de vaccin trivalent sont également nécessaires. Le vaccin est remboursé à 100 % pour les enfants et les jeunes jusqu’à 17 ans, et à 65 % pour les adultes à partir de 18 ans.

Effets indésirables et protection

Le vaccin ROR est généralement bien toléré, mais des effets indésirables peuvent survenir, tels qu’une légère fièvre après la première injection. Les effets indésirables sévères sont extrêmement rares et il n’y a aucun lien prouvé entre le vaccin ROR et l’autisme. Une vaccination complète avec deux doses est recommandée pour une protection optimale contre ces maladies.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET