• 461
  • 102
  • 50
  • 210

Les émotions d’une personne atteinte d’Alzheimer.

Jessica
Par Jessica
04 avril 2024 26

On vient de vous annoncer le diagnostic : l’un de vos parents est atteint de la maladie d’Alzheimer. Malheureusement, cette forme de démence ne peut pas être guérie et elle altère progressivement les capacités cognitives des personnes touchées, les privant petit à petit de leur contrôle sur leur corps et leur mémoire. En comprenant ce qu’elles ressentent, nous pouvons mieux les soutenir et les accompagner dans leur vie quotidienne.

La maladie d’Alzheimer et l’importance de communiquer


La maladie d’Alzheimer est une démence neurodégénérative qui affecte principalement les personnes âgées et entraîne une détérioration progressive de la mémoire, de l’élaboration, du langage et du comportement. Selon un sondage réalisé en 2015, 80% des personnes atteintes de la maladie sont conscientes des difficultés liées à leur état mais n’osent pas en parler par gêne ou peur.

Au fil du temps, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent paraître apathiques et déprimées, se refermer sur elles-mêmes et montrer un manque d’intérêt pour leur vie émotionnelle, sociale et spirituelle. Cependant, elles sont toujours capables de ressentir des émotions telles que la joie, la peur, la tristesse et la colère.

La confusion et la désorientation


La confusion et la désorientation sont des symptômes courants de la maladie d’Alzheimer. Les personnes atteintes peuvent avoir du mal à reconnaître des lieux familiers, à trouver leur chemin et à se rappeler des dates importantes. Elles peuvent également oublier des détails importants de leur vie et confondre les personnes qu’elles connaissent bien.

Chaque jour est une lutte contre la perte de souvenirs, de compétences et de repères dans le temps et l’espace. Cette succession de pertes peut engendrer une profonde confusion et un sentiment de désorientation.

La frustration et l’anxiété


Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent ressentir de la frustration face aux pertes de mémoire et aux difficultés quotidiennes. Elles peuvent également éprouver de l’anxiété en raison de l’incertitude et de la peur de l’oubli. Elles s’inquiètent pour leur avenir et pour celui de leurs proches, ainsi que de perdre leur autonomie et leur capacité à prendre soin d’elles-mêmes.

L’isolement social


En raison des difficultés de communication et de la stigmatisation associée à la maladie, l’isolement social est un problème courant chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elles peuvent avoir du mal à communiquer efficacement et craindre d’être jugées ou rejetées par les autres. Cela peut les amener à s’isoler, voire à être rejetées par leur famille.

L’importance de la compassion et du soutien émotionnel


Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont besoin d’être entourées et rassurées. Un soutien émotionnel peut les aider à exprimer leurs sentiments et à mieux faire face aux défis quotidiens. Il est également important de faire preuve de respect et de considération pour les aider à rester dignes et engagées dans des activités sociales et culturelles.

Faire face à la maladie d’Alzheimer demande un travail sur soi en tant que proche aidant. Il est nécessaire d’accepter que la personne régresse et de s’adapter à ses capacités, sans chercher à la ramener dans notre réalité. C’est un défi difficile, mais essentiel pour apporter un soutien adéquat.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET