• 568
  • 53
  • 9
  • 288

Les phytostérols sont-ils vraiment efficaces pour réduire le cholestérol ?

Jessica
Par Jessica
02 avril 2024 15

Les phytostérols sont des composés naturels présents dans les plantes et dans certains aliments. Ils ont la capacité de réduire le taux de mauvais cholestérol, mais il n’est pas prouvé qu’ils contribuent à prévenir les maladies cardiovasculaires. On se demande donc quel est leur mécanisme d’action et s’ils sont réellement efficaces. Les réponses à ces questions restent à déterminer.

Définition des phytostérols ou stérols végétaux

Les phytostérols ou stérols végétaux sont des lipides présents dans les plantes qui ont la propriété de réduire le taux de cholestérol sanguin. Ils agissent en compétition avec le cholestérol au niveau intestinal, prenant sa place dans les micelles intestinales chargées d’absorber les graisses. Les phytostérols peuvent également s’agglutiner avec le cholestérol, créant ainsi un ensemble trop gros pour passer à travers la paroi de l’intestin. En conséquence, cholestérol et phytostérols sont évacués par les selles.

Aliments riches en stérols végétaux

Les phytostérols se trouvent principalement dans les graines, les noix, les légumes secs, les légumes frais et les céréales. Dans le cadre d’un régime alimentaire de type méditerranéen, la quantité de phytostérols apportée par ces aliments est suffisante pour contrôler le taux de cholestérol. Cependant, elle n’est pas en mesure de compenser les effets néfastes d’un régime trop riche en graisses.

Aliments enrichis en stérols végétaux

Les produits alimentaires enrichis en phytostérols se concentrent principalement dans les margarines, les produits laitiers frais et les sauces condimentaires. Ces produits sont présents dans tous les magasins d’alimentation mais ont des allégations spécifiques autorisées sur leur étiquetage, indiquant leur effet bénéfique sur la réduction du cholestérol sanguin et sur la diminution du risque de maladies coronariennes.

Lisez aussi  Cancer sein : utilité tests génomiques ?

Efficacité et risques des phytostérols

Selon l’Anses, la consommation quotidienne de 2 g de phytostérols permet de réduire d’environ 10% le taux de LDL-cholestérol, le « mauvais » cholestérol. Cependant, cette baisse peut varier d’une personne à l’autre et environ 30% des personnes ne montrent aucun effet sur leur cholestérol après avoir consommé des aliments enrichis en phytostérols. Par ailleurs, il n’a pas été prouvé que les phytostérols préviennent les maladies cardiovasculaires. En fait, un excès de phytostérols peut entraîner une baisse du taux de bêtacarotène dans le sang, ce qui pourrait augmenter le risque cardiovasculaire. Une dose supérieure à 3 g/jour de phytostérols peut également entraîner des carences en vitamine A et en vitamine E. Les personnes prenant des statines, les enfants, les femmes enceintes et allaitantes sont déconseillées de consommer des produits enrichis en phytostérols. Il est recommandé de consulter un professionnel de santé pour gérer la cholestérolémie et de veiller à consommer suffisamment de fruits et de légumes pour compenser la baisse de bêtacarotène causée par la consommation de produits enrichis en phytostérols.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET