• 306
  • 134
  • 10
  • 256

L’hérédité dans la maladie d’Alzheimer: vrai ou faux?

Jessica
Par Jessica
24 mars 2024 17

Si l’un ou plusieurs membres de votre famille ont été touchés par la maladie d’Alzheimer, il est légitime de vous interroger sur votre propre risque de développer cette maladie neurodégénérative. La Dre Maï Panchal, directrice générale et scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer, fait le point sur l’hérédité de cette pathologie.

La maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées

La maladie d’Alzheimer est la démence la plus courante chez les personnes âgées, touchant plus d’un million de Français. Elle se caractérise par une diminution progressive des capacités cognitives et de la mémoire, entraînant de la confusion, de la désorientation, des troubles du langage et des changements de personnalité.

Les causes de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est causée par l’accumulation anormale de deux protéines dans le cerveau, la protéine amyloïde et la protéine Tau. Cependant, le rôle précis de la génétique et de l’environnement dans le développement de la maladie reste encore mal compris.

Les facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer

Plusieurs facteurs peuvent augmenter les chances de développer la maladie d’Alzheimer, tels que l’âge, l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, le tabagisme, la sédentarité et les microtraumatismes crâniens répétés. En revanche, avoir un cerveau stimulé régulièrement et une vie sociale active peut retarder l’apparition des symptômes de la maladie.

L’influence génétique sur la maladie d’Alzheimer

Il existe des facteurs de risque génétiques, notamment le gène ApoE qui peut augmenter les chances de développer la maladie. Cependant, cela ne signifie pas que toutes les personnes porteuses de ce gène développeront la maladie. Les facteurs de risque n’entraînent pas nécessairement le développement de la maladie, mais augmentent la probabilité d’en être atteint.

Les populations les plus touchées par la maladie d’Alzheimer

Les personnes âgées de plus de 65 ans, celles ayant des antécédents familiaux de la maladie, les femmes après 80 ans, celles ayant des facteurs de risque cardiovasculaire et celles ayant un faible niveau d’activité cognitive sont particulièrement susceptibles de développer la maladie.

La forme héréditaire de la maladie

La maladie d’Alzheimer est rarement héréditaire, représentant moins de 1% des cas. La forme sporadique de la maladie, qui est la plus courante, est multifactorielle et dépend de la génétique, de l’environnement et du style de vie. La forme héréditaire est associée à des mutations spécifiques sur certains gènes, et peut se déclencher plus tôt dans la vie.

Le dépistage et le diagnostic de la maladie d’Alzheimer

Le dépistage de la forme héréditaire de la maladie d’Alzheimer est un processus complexe et délicat. Il peut être réalisé en consultant un médecin traitant qui peut rediriger vers un neurologue et effectuer des tests sanguins pour identifier les mutations génétiques responsables de la maladie.

La durée de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

La durée de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer est difficile à prévoir et dépend de nombreux facteurs. La maladie elle-même ne peut pas causer directement la mort, mais les complications qui en découlent réduisent l’espérance de vie, telles que les chutes et les infections respiratoires.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET