• 406
  • 43
  • 8
  • 162

Maladie de Bouveret : causes, symptômes, traitements

Jessica
Par Jessica
11 juin 2024 24

La maladie de Bouveret se manifeste par des crises de tachycardie allant jusqu’à 200 battements par minute. Quelles sont les causes de cette maladie et comment la diagnostiquer ? Existe-t-il des traitements efficaces ? Vous trouverez les réponses à ces questions ci-dessous.

Définition : qu’est-ce que la maladie de Bouveret ?

La maladie de Bouveret est un syndrome bénin mais impressionnant caractérisé par des crises de tachycardie, c’est-à-dire des accélérations du rythme cardiaque. Ces crises peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures. Cependant, elles ne provoquent généralement pas de complications ni de séquelles, notamment chez les patients jeunes et en bonne santé.

Quels sont les symptômes de la maladie de Bouveret ?

Les symptômes de la maladie de Bouveret peuvent être très inquiétants et se manifestent par des palpitations cardiaques, des douleurs thoraciques, une accélération du pouls, de l’angoisse, des étourdissements, une syncope et des vertiges. Les crises durent souvent de quelques minutes à plusieurs heures et sont suivies d’une grande fatigue et d’une envie d’uriner. Elles surviennent généralement une à deux fois par mois.

Quelles sont les causes de la maladie de Bouveret ?

La maladie de Bouveret est causée par un court-circuit au niveau du nœud auriculo-ventriculaire, qui provoque des battements cardiaques rapides. Ce court-circuit peut être spontané ou déclenché par le stress ou l’activité physique.

Quels sont les facteurs de risque de la maladie de Bouveret ?

La maladie de Bouveret peut être héréditaire, bien qu’aucun gène responsable n’ait été identifié à ce jour. Les personnes jeunes sont plus exposées et la maladie tend à disparaître après 50 ans.

Est-ce que la maladie de Bouveret est grave ? Quelles complications ?

Les complications de la maladie de Bouveret sont rares. Dans certains cas, une crise peut provoquer un évanouissement ou un arrêt cardiaque, mais cela reste exceptionnel.

Maladie de Bouveret chez le bébé et l’enfant

La maladie de Bouveret peut également toucher les nourrissons et les enfants. Certains signes tels que la transpiration excessive, les difficultés à s’alimenter, le teint pâle et le pouls rapide doivent inciter à consulter un médecin ou un pédiatre.

Maladie de Bouveret : peut-on faire du sport ?

Faire du sport n’est pas contre-indiqué pour les personnes atteintes de la maladie de Bouveret. Au contraire, l’activité physique peut contribuer à améliorer la santé cardiaque. Il est cependant important d’apprendre à réagir en cas de crise déclenchée pendant l’entraînement.

Que faire en cas de crise de tachycardie ?

Il existe plusieurs gestes qui peuvent aider à stopper une crise de tachycardie, tels que la manœuvre de Valsalva, la compression des globes oculaires, la provocation du réflexe nauséeux, le massage de l’artère carotide et la consommation d’un verre d’eau glacée. Chaque patient doit trouver le geste qui lui procure le plus de soulagement.

Comment diagnostiquer la maladie de Bouveret ?

Le diagnostic de la maladie de Bouveret peut être établi grâce à la description des symptômes, mais idéalement, un électrocardiogramme réalisé pendant une crise de tachycardie est préférable. Si cela n’est pas possible, un Holter ECG peut être utilisé pour enregistrer l’activité cardiaque pendant plusieurs jours à quelques semaines. D’autres examens complémentaires tels qu’un électrocardiogramme à l’effort, un bilan sanguin et un échocardiogramme peuvent également être prescrits.

Quels sont les traitements de la maladie de Bouveret ?

Lorsque les symptômes de la maladie de Bouveret ne sont pas invalidants, aucun traitement n’est nécessaire. Dans les cas où des crises fréquentes se produisent, des médicaments tels que les bêtabloquants ou les inhibiteurs calciques bradycardisants peuvent être prescrits en traitement de fond pour prévenir les crises. En cas de crises peu fréquentes, un traitement en dose unique peut être prescrit pour les arrêter. Enfin, dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour retirer la voie électrique surnuméraire à l’origine du court-circuit.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET