• 521
  • 150
  • 29
  • 285

Otorrhée (oreille qui coule): causes et traitements.

Jessica
Par Jessica
27 février 2024 35

Si vous remarquez un liquide sortant de votre oreille, il est probable que vous ayez une otite externe. Cependant, il est préférable de ne pas essayer de vous soigner vous-même et de consulter un médecin. Quelles sont les causes d’un écoulement de l’oreille ou d’une otorrhée ? Que peut-on faire pour y remédier ? Voici les réponses.

Définition : c’est quoi l’otorrhée ?

L’otorrhée est un terme médical qui désigne l’écoulement sortant de l’oreille. Cela peut être le signe d’une pathologie de l’oreille, d’un traumatisme de l’oreille ou du crâne.

Liquide clair, présence de sang ou de pus dans l’oreille

La nature de l’écoulement de l’oreille peut donner des indications sur la cause de l’otorrhée. Il peut s’agir d’un écoulement purulent, qui est souvent le signe d’une infection du conduit auditif ou de l’oreille moyenne. L’écoulement de sang peut être causé par des plaies, des traumatismes ou un cancer. Parfois, il peut provenir de l’intérieur de la tête en cas de traumatisme crânien et être accompagné d’une fuite de liquide céphalo-rachidien.

Causes de l’otorrhée aiguë : pourquoi du liquide sort de mon oreille ?

Plusieurs explications peuvent expliquer un écoulement aigu de l’oreille, telles que l’otite externe, l’otite moyenne aiguë ou chronique avec perforation tympanique, la pose d’aérateurs transtympaniques ou un traumatisme crânien.

Écoulement de l’oreille chronique : quelles étiologies ?

Dans certains cas, un écoulement de l’oreille peut devenir chronique, ce qui nécessite une consultation médicale. Cela peut être dû à une otite moyenne purulente chronique, la présence d’un corps étranger dans l’oreille, une mastoïdite, une otite externe nécrosante, un cancer du conduit auditif, un cholestéatome, ou une granulomatose avec polyangéïte.

Lisez aussi  Retrouver le sommeil par l'hypnose : mode d'emploi

Écoulement de l’oreille : comment le stopper ?

Si vous constatez un écoulement de votre oreille, il est préférable de tamponner la zone avec un coton stérile et de consulter un médecin si les symptômes sont accompagnés de douleurs et/ou de fièvre. Certains signes nécessitent une consultation immédiate, tels que l’écoulement d’un liquide clair après une blessure à la tête, un écoulement purulent et/ou malodorant, ou des signes de paralysie faciale. Il est déconseillé de s’automédiquer ou de manipuler l’oreille sans avis médical.

Comment soigner une oreille qui coule ?

Le traitement d’une oreille qui coule dépend du diagnostic. Dans certains cas, des gouttes auriculaires antibiotiques ou antifongiques peuvent être prescrites, en cas d’otite externe par exemple. En cas d’otite moyenne aiguë purulente, des médicaments comme du paracétamol et des antibiotiques sont généralement prescrits. En cas de perforation tympanique, aucun traitement spécifique n’est souvent nécessaire, sauf de maintenir l’oreille sèche. Le retrait d’objets insérés dans l’oreille peut être effectué par un médecin. Pour toute autre maladie à l’origine de l’écoulement de l’oreille, une prise en charge spécifique est nécessaire.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET