• 597
  • 154
  • 21
  • 92

Pérforation intestinale : urgence médico-chirurgicale!

Jessica
Par Jessica
10 novembre 2023 39

Malheureusement, la perforation intestinale met en jeu la vie des personnes touchées et nécessite une intervention médicale très rapide. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quelles sont les origines de cette affection ? Et quels signes doivent nous alerter ? C’est ce que nous allons découvrir en nous entretenant avec le Dr Elise Pommaret, spécialiste en gastro-entérologie et proctologie.

Définition : Qu’est-ce qu’une perforation intestinale ?

La perforation intestinale est un terme générique qui regroupe différentes situations où un trou se forme dans l’intestin, que ce soit dans l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle ou le gros intestin. Cette condition médicale nécessite une intervention chirurgicale et une hospitalisation.

Intestin perforé : risque de septicémie

Une perforation intestinale permet aux bactéries, aux aliments non digérés et aux matières fécales de pénétrer dans la cavité abdominale stérile, ce qui peut entraîner une infection du sang appelée septicémie. La septicémie peut être fatale en altérant les fonctions cardiaques, pulmonaires, cérébrales et rénales.

Symptômes d’une perforation intestinale

Les symptômes d’une perforation intestinale varient en fonction de sa localisation et de sa gravité. Ils incluent une douleur abdominale sévère et soudaine, de la fièvre, des frissons, des nausées, des vomissements, des ballonnements et une distension abdominale, ainsi que des troubles du transit intestinal tels que la diarrhée ou la constipation. Il est important de consulter un médecin ou de se rendre aux urgences dès l’apparition de ces symptômes.

Causes et facteurs de risque

Les causes d’une perforation intestinale sont diverses et dépendent de sa localisation. Elles peuvent inclure l’ingestion de corps étrangers, des traumatismes liés à des accidents ou des blessures, l’ingestion de produits chimiques ou des maladies telles que l’ulcère, la diverticulite ou le cancer du côlon. Certains facteurs de risque, tels que l’âge avancé, les maladies inflammatoires de l’intestin et les interventions chirurgicales abdominales, augmentent la probabilité de développer une perforation intestinale.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic d’une perforation intestinale se fait par l’interrogatoire du patient, l’examen physique et divers examens complémentaires tels que le scanner, la radiographie, l’endoscopie ou la tomodensitométrie. Le traitement de la perforation intestinale nécessite généralement une intervention chirurgicale d’urgence pour réparer la perforation et éliminer toute infection présente. Après la chirurgie, les patients reçoivent un suivi médical pour surveiller la guérison et ajuster le traitement si nécessaire.

Suivi postopératoire

Le suivi postopératoire dépend de la gravité de la perforation et des complications éventuelles. Certaines personnes peuvent avoir besoin d’une rééducation fonctionnelle, de changer leur régime alimentaire ou de prodiguer des soins spécifiques à leur plaie en cas de stomie digestive. Un suivi médical régulier est nécessaire pour évaluer la guérison et ajuster le traitement au besoin. Chaque cas de perforation intestinale peut nécessiter une rééducation spécifique adaptée aux besoins individuels du patient.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET