• 442
  • 177
  • 6
  • 314

Positions pour dormir avec mal de dos : lesquelles choisir ?

Jessica
Par Jessica
19 janvier 2024 48

90 % des Français ont déjà souffert du mal de dos, ce qui en fait le « mal du siècle ». Le kinésithérapeute et l’ostéopathe donnent des conseils sur quelle position adopter pendant le sommeil pour prévenir le mal de dos. Ils expliquent également quelles sont les positions les plus appropriées en cas de lumbago, de hernie discale ou de grossesse.

Les femmes sont plus touchées par les douleurs dorsales que les hommes, selon un sondage OpinionWay pour Vexim datant de 2017. Il révèle que 38% des Français ont souffert du dos plus de 10 fois au cours des 5 dernières années, et parmi eux, 61% sont des femmes. Malheureusement, beaucoup de personnes touchées par ces douleurs n’arrivent pas à s’en débarrasser.

Les causes des douleurs dorsales sont multiples. Une mauvaise posture compte pour 46% des cas, le stress pour 13% et l’alimentation pour 7%. Face à cette situation, comment bien dormir pour récupérer et se réveiller en forme?

Partie 1 : Bien dormir avec des douleurs dorsales

Il est essentiel de bien dormir lorsque l’on souffre de lumbago, d’hyperlordose, de névralgie cervico-brachiale… car nous passons la moitié de notre vie allongée et la moitié de nos journées à dormir. Selon Jérôme Auger, kinésithérapeute et ostéopathe, cela joue un rôle crucial dans la récupération.

Partie 2 : Les éléments essentiels pour bien dormir

Un bon matelas est indispensable. Il doit offrir un accueil moelleux et un soutien ferme, et être plus grand que la taille du dormeur de 10 cm environ. La largeur doit être la plus grande possible, et en cas de différence de morphologie dans le couple, il est recommandé d’opter pour une largeur supérieure à 160 cm.

Lisez aussi  Le ROR : un vaccin préventif contre rougeole, oreillons et rubéole.

Le choix d’un oreiller adapté est également important. Il ne doit pas être trop volumineux et doit respecter l’alignement des vertèbres en fonction de la distance entre l’oreille et l’épaule. Opter pour un oreiller large permet de maintenir une bonne position de la tête pendant les nombreux mouvements durant la nuit.

Une grande couette est aussi conseillée pour prévenir le mal de dos. Elle permet de maintenir le corps au chaud et évite ainsi la contraction des muscles du cou et des épaules. La couette doit être de grande taille en longueur et en largeur, remontant jusqu’au cou et sous les oreilles pour garder le corps au chaud.

Partie 3 : Quelle position adopter pour éviter les douleurs dorsales?

Il n’y a pas de position idéale pour dormir, selon Jérôme Auger. Cela dépend de chaque personne et de sa morphologie. Néanmoins, dormir sur le côté, de préférence le gauche, est recommandé car cela favorise la vidange de l’estomac. Dormir sur le dos est aussi une bonne position car elle dégage la cage thoracique et assure une répartition équilibrée du poids du corps. En revanche, dormir sur le ventre est à éviter car cela aggrave les problèmes cervicaux et de lordose. Une position ¾ ventre peut être adoptée en cas de difficulté à dormir sur le dos ou sur le côté.

Pour les femmes enceintes, la meilleure position pour dormir afin de limiter les douleurs dorsales est celle sur le côté. Couchée sur le côté gauche, cette position favorise également le retour veineux. Privilégier cette position permet de diminuer les douleurs du cou et du dos.

Lisez aussi  Comprendre les thrombus et prévenir leur formation

En cas de lumbago, adopter la position fœtale avec un traversin entre les jambes peut soulager la douleur. Pour les personnes qui préfèrent dormir sur le dos, placer un coussin ou une serviette sous les genoux est recommandé.

En cas de hernie discale, la position fœtale peut être agréable car elle permet une ouverture des espaces entre les vertèbres. Changer de côté durant la nuit maintient également un équilibre au niveau du corps.

En conclusion, une bonne nuit de sommeil est essentielle pour soulager les douleurs dorsales. Il est important de prendre en compte la qualité de la literie, la position de sommeil et les précautions adaptées à chaque situation.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET