• 729
  • 162
  • 46
  • 342

Pourquoi certaines personnes pètent plus que d’autres ?

Jessica
Par Jessica
04 mars 2024 23

Les flatulences, également connues sous les noms de pets ou de gaz, peuvent être très embarrassantes en société, d’autant plus qu’elles sont souvent incontrôlables. Mais d’où proviennent-elles vraiment ? Pourquoi leur odeur peut-elle être si désagréable et pourquoi certaines personnes sont-elles plus sujettes aux flatulences que d’autres ? Le Dr Cyril Begue, médecin généraliste et secrétaire général adjoint du Collège de médecine générale (CMG), nous donne les réponses.

Les pets : une réalité physiologique commune à tous les êtres humains


Les pets sont une réalité physiologique commune à tous les êtres humains, provenant notamment de l’air avalé en mangeant, buvant ou parlant, et de la fermentation des aliments dans notre système digestif. Cependant, leur fréquence, intensité et odeur peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est important de noter que les gaz sont plutôt le signe d’un bon transit.

Les causes des gaz intestinaux


Les flatulences sont principalement composées de plusieurs gaz tels que l’azote, l’oxygène, le dioxyde de carbone, le méthane et l’hydrogène. Ces proportions varient en fonction de facteurs tels que la composition de la flore intestinale, le régime alimentaire et d’autres processus métaboliques. L’azote et l’oxygène viennent de l’air que nous respirons, tandis que le dioxyde de carbone est produit par notre corps. Le méthane et l’hydrogène sont produits par les bactéries présentes dans notre système digestif pendant la fermentation des aliments.

Les facteurs qui contribuent à l’accumulation de gaz


L’accumulation d’air dans le tube digestif peut être causée par des actions telles que manger, boire des boissons gazeuses, mâcher du chewing-gum ou fumer. Cet air peut être évacué sous forme de rots ou de flatulences.

Les aliments et les conditions médicales qui accentuent la formation de gaz


Certains aliments connus pour augmenter la formation de gaz comprennent les légumes crucifères, les légumineuses, les produits laitiers riches en lactose, les aliments riches en fibres et les édulcorants artificiels. Chaque personne réagit différemment à ces aliments, il est donc important de surveiller ses réactions et de tenir éventuellement un journal alimentaire pour identifier les aliments qui peuvent causer des flatulences. Par ailleurs, bien que les gaz intestinaux soient normaux, ils peuvent être associés à des conditions médicales comme une intolérance alimentaire, un syndrome du côlon irritable, une intolérance au gluten, une maladie inflammatoire de l’intestin, une infection gastro-intestinale, un syndrome de surcroissance bactérienne, une obstruction intestinale ou une constipation. En cas d’augmentation soudaine des flatulences accompagnée de symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements ou une perte de poids inexpliquée, il est recommandé de consulter un médecin.

Réduire les flatulences


Il est impossible de supprimer complètement la production de gaz, cependant, certaines habitudes de vie peuvent aider à réduire leur fréquence et le malaise. Manger lentement, éviter de parler en mangeant, bien mastiquer, limiter les boissons gazeuses et réduire la consommation d’aliments connus pour causer des gaz peuvent être bénéfiques. Les probiotiques présents dans les aliments fermentés peuvent également favoriser l’équilibre de la flore intestinale et réduire la production de gaz. Il est important de maintenir un bon équilibre alimentaire, de rester hydraté(e) et de pratiquer une activité physique régulière pour soutenir sa santé digestive.

ARTICLE SUIVANT
Comment savoir si on est allergique aux piqûres de moustique?

SUR LE MÊME SUJET