• 499
  • 157
  • 25
  • 246

Pourquoi les articulations craquent : explications

Jessica
Par Jessica
25 février 2024 36

Est-ce que ça fait un craquement ou un claquement ? En vérité, il y a différentes sortes de bruits articulaires, qui peuvent être plus ou moins dérangeants. La plupart du temps, cela fait partie d’un phénomène naturel qui n’a pas d’impact sur la santé. Voici les explications d’un kinésithérapeute.

Expliquer le craquement des doigts et du cou

Selon Frédéric Srour, kinésithérapeute fondateur de Kiné au TOP, lorsque l’on tire sur un doigt, les ligaments sont étirés et créent une petite dépression à l’intérieur de l’articulation. Cela permet à une bulle de gaz provenant du liquide synovial, le lubrifiant de l’articulation, de se former. Le son du craquement est ainsi produit par l’éclatement de cette bulle.

Il est important de noter que le craquement des doigts et du cou lorsqu’ils sont mobilisés ou étirés est purement physiologique et ne signifie pas la présence d’une pathologie. De plus, il n’y a aucun risque de détérioration articulaire à long terme lorsque l’on se fait craquer les doigts.

Le craquement des articulations des doigts et du cou est similaire à celui qui se produit lors d’une manipulation vertébrale réalisée par un professionnel de santé.

Effet du craquement articulaire sur le soulagement

Lorsqu’ils manipulent les patients, les ostéopathes ou les chiropracteurs provoquent souvent ce craquement caractéristique. Bien que certains patients ressentent un soulagement, Frédéric Srour explique que le craquement n’est pas une thérapie en soi, mais plutôt la conséquence de la manipulation ou de la mobilisation d’une articulation.

Il est probable qu’une manipulation vertébrale provoque une baisse temporaire du tonus musculaire et une modulation neurologique de la douleur, ce qui donne au patient une sensation de mieux-être et d’amélioration de la mobilité de l’articulation. Cependant, cette sensation ne dure pas dans le temps.

Lisez aussi  Kleptomanie : définition et signes distinctifs.

Explication des claquements au niveau de la hanche et de l’épaule

Certains bruits articulaires se produisent plus spécifiquement au niveau des hanches et des épaules. Ils sont généralement causés par le frottement d’un muscle ou d’un tendon sur un os.

Un exemple donné par Frédéric Srour est le claquement entre l’omoplate et les côtes lors d’une activité sportive ou d’un mouvement d’enroulement-déroulement de l’épaule, appelé snapping scapula. Bien que cette sensation puisse déranger certaines personnes, elle n’est en réalité pas pathologique. Des soins peuvent parfois être prodigués pour modifier des comportements inadaptés et, si nécessaire, une rééducation basée sur des exercices simples peut être recommandée afin de faire disparaître ces bruits.

Relation entre l’arthrose et les craquements articulaires

L’arthrose, une maladie très courante, provoque des douleurs et une gêne dans la mobilité articulaire. Il arrive également qu’elle soit responsable de grincements articulaires. Selon Frédéric Srour, l’arthrose détériore le cartilage des articulations, ce qui peut entraîner des grincements lorsque le patient atteint d’arthrose avancée est mobilisé. Cependant, tous les patients arthrosiques ne présentent pas ces bruits articulaires.

Pour soulager les symptômes de l’arthrose, il est recommandé de pratiquer une activité physique adaptée et régulière qui redonne de la mobilité aux articulations. Le renforcement musculaire s’est avéré efficace, notamment dans le cas de l’arthrose du genou. De plus, les crises inflammatoires liées à l’arthrose peuvent être soulagées par des traitements médicamenteux. Dans certains cas, une prothèse articulaire peut être nécessaire pour remplacer l’articulation malade.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET