• 417
  • 147
  • 10
  • 110

Pourquoi l’humain a-t-il besoin de dormir ?

Jessica
Par Jessica
03 février 2024 11

Les chercheurs n’ont pas encore élucidé l’objectif du sommeil, bien que ce soit un besoin essentiel à notre survie. Alors pourquoi avons-nous besoin de dormir ? Quels sont les bénéfices du sommeil ? Que se passe-t-il lorsque nous ne dormons pas ? Ces questions restent sans réponse pour le moment.

Le sommeil et ses fonctions essentielles

Le sommeil occupe une part importante de notre vie, représentant plus d’un tiers de notre temps. Il joue un rôle crucial dans divers aspects de notre santé et de notre bien-être, tels que la croissance, la maturation cérébrale et le développement. De plus, il est essentiel pour la préservation de nos capacités cognitives. En effet, il participe à la régénération cellulaire, à la sécrétion hormonale, à la mémorisation, et bien d’autres processus physiologiques, comme l’explique l’Institut de veille sanitaire (INVS) (source 1).

Les différentes fonctions du sommeil

Le sommeil remplit plusieurs fonctions essentielles, toutes liées à l’état de veille et nécessitant la mise en place de mécanismes physiologiques complexes. Pendant que nous dormons, les connexions neuronales se réorganisent, permettant ainsi à notre organisme de s’adapter à son environnement. Le sommeil assure ainsi une récupération physique, psychologique et intellectuelle, préparant notre état de veille ultérieur (source 1).

Plusieurs processus de récupération se déroulent pendant le sommeil, ce qui en fait une véritable « super batterie » pour notre corps. Parmi ces processus, on peut citer le stockage d’informations en mémoire, le redémarrage du système immunitaire, l’élimination des déchets métaboliques, le traitement des émotions, l’ajustement des sécrétions hormonales, la production d’hormones de croissance, la production de mélatonine, l’apaisement du système digestif, le maintien de notre température interne, ainsi que la désactivation des systèmes de stress (source 1).

Les effets du sommeil sur le fonctionnement du cerveau

Le sommeil joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du cerveau. Différentes théories ont été avancées pour expliquer son lien étroit avec cet organe. Certaines recherches suggèrent que le sommeil est lié aux connexions entre les neurones, dont l’activité varie régulièrement. D’autres théories mettent en avant le besoin du cerveau de se reposer et de se recharger en énergie. En effet, pendant le sommeil, la consommation de glucose par le cerveau est réduite de moitié par rapport à l’état de veille (source 1).

Le sommeil est également essentiel pour la mémorisation et les apprentissages. Il joue un rôle de tri dans notre mémoire en activant simultanément des réseaux de neurones. Ainsi, lorsque nous effectuons de nouvelles tâches pendant la journée, il est nécessaire de les reproduire pendant le sommeil afin de les apprendre et d’éliminer ce que nous ne souhaitons pas conserver (source 1).

L’importance du sommeil prolongé

Bien que nous passions près d’un tiers de notre vie à dormir, la raison exacte de ce besoin reste encore inconnue pour les scientifiques. Il est toutefois recommandé de dormir entre 6 à 8 heures par nuit pour assurer un bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit.

Le rôle crucial du sommeil profond et lent

Des recherches récentes ont révélé une nouvelle fonction du sommeil, liée à son rôle de nettoyeur de cerveau. Pendant la journée, notre cerveau produit de nombreuses protéines essentielles à son fonctionnement. Pour éviter une accumulation excessive de débris, notre cerveau effectue un « nettoyage » intense pendant le sommeil, en particulier lors du sommeil profond et lent. Ce processus permet d’éliminer les déchets produits tout au long de la journée (source 1).

Les conséquences du manque de sommeil

Le manque de sommeil peut avoir de nombreuses conséquences sur notre santé et notre bien-être. Il affecte notamment la mémoire, l’attention, la régulation des émotions et peut favoriser la prise de poids et l’obésité. Toutefois, il est souvent difficile d’isoler les effets spécifiques du manque de sommeil, car il est souvent associé à d’autres facteurs de stress et de fatigue (source 1).

Les effets du vieillissement sur le sommeil

À mesure que nous vieillissons, notre besoin de sommeil change. À partir de 60 ans, la répartition du sommeil sur 24 heures est souvent modifiée. De plus, notre horloge biologique se modifie également, entraînant une diminution du sommeil profond, un délai d’endormissement plus long et une augmentation des troubles du sommeil (source 1).

Il est important de prendre en compte ces variations liées à l’âge lorsqu’il s’agit de déterminer nos besoins de sommeil. En moyenne, un adulte âgé de 18 à 65 ans a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit, un adolescent de 14 à 17 ans a besoin de 8 à 10 heures, tandis qu’une personne de plus de 65 ans a besoin de 7 à 8 heures de sommeil (source 1).

Conclusion

Le sommeil joue un rôle crucial dans notre santé et notre bien-être. Il permet la récupération physique, psychologique et intellectuelle, favorise la mémorisation et les apprentissages, et est essentiel au bon fonctionnement de notre cerveau. Il est donc primordial d’accorder une attention rigoureuse à notre sommeil et de veiller à respecter nos besoins individuels en termes de durée et de qualité de sommeil (source 1).

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET