• 644
  • 93
  • 17
  • 263

Que faire en cas de prémaladie : prédiabète, préhypertension…

Jessica
Par Jessica
04 novembre 2023 50

Lorsque les taux de certains marqueurs se rapprochent d’une limite dangereuse sans la dépasser, une personne peut être considérée comme étant dans un stade de pré-maladie. C’est le cas notamment pour l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et l’ostéoporose. Comment peut-on alors réduire le risque associé à ces conditions ?

Que faire en cas de prédiabète ?


Lorsqu’un examen de dépistage révèle des taux de glycémie plus élevés que la normale, mais pas assez élevés pour être considérés comme du diabète de type 2, il s’agit de prédiabète. Selon une étude publiée en 2016, seulement environ 2 % des personnes atteintes de prédiabète développent le diabète chaque année. Plutôt que de recourir à des médicaments qui comportent des risques, il est préférable de prendre ce diagnostic comme un avertissement. Adoptez une hygiène de vie saine en faisant de l’exercice régulièrement, en perdant du poids si nécessaire et en surveillant régulièrement votre taux de glycémie.

Que faire en cas de préhypertension ?


La préhypertension est définie comme une pression artérielle systolique de 120 à 139 mm Hg et une pression artérielle diastolique de 80 à 89 mm Hg. Plutôt que de prendre des médicaments, il est recommandé de modifier son mode de vie. Faites de l’exercice régulièrement, perdez du poids si nécessaire, arrêtez de fumer, réduisez votre consommation d’alcool et adoptez une alimentation saine riche en fruits, légumes et céréales complètes, et pauvre en graisses saturées et en sodium. Les médicaments ne sont recommandés que si vous présentez un risque élevé de crise cardiaque ou d’AVC lié à d’autres facteurs.

Que faire en cas d’ostéopénie ?


L’ostéopénie correspond à une densité osseuse inférieure à la normale mais supérieure au seuil de l’ostéoporose. Seulement 5 % des personnes atteintes d’ostéopénie développent une ostéoporose. Il est donc essentiel de faire régulièrement un examen de densité osseuse chez les femmes de plus de 65 ans. En cas d’ostéopénie, vous pouvez renforcer votre masse osseuse sans médicament en pratiquant une activité physique régulière et en évitant de fumer. Adoptez également une alimentation riche en poissons gras, produits laitiers et légumes verts pour favoriser l’apport en vitamine D et en calcium.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET