• 787
  • 165
  • 29
  • 28

Quel est le meilleur moment pour une opération de la presbytie ?

Jessica
Par Jessica
23 janvier 2024 10

Des méthodes de chirurgie réfractive existent pour éliminer la presbytie, un problème d’accommodation qui se produit naturellement avec l’âge. Cependant, quels sont les réels résultats et contre-indications de cette intervention ? Comment se déroule-t-elle ? Dans cet article, nous faisons le point.

Les différents moyens de correction optique pour la presbytie

– Les moyens de correction optique, tels que les lunettes et les lentilles, sont utilisés pour modifier le trajet des rayons lumineux et les ramener sur la rétine afin de corriger les troubles de la vision, comme la presbytie. La chirurgie réfractive peut également être utilisée à l’aide d’un laser.

Comprendre la presbytie

– La presbytie est un trouble qui se manifeste généralement à partir de l’âge de 40 ou 45 ans. Elle est due à une baisse du pouvoir d’accommodation du cristallin, ce qui entraîne une diminution progressive de la capacité de mise au point pour la vision de près. Cela affecte la qualité de la vision nette en vision de près et concerne tout le monde à partir de la quarantaine.

La correction de la presbytie n’est pas possible, mais la compensation est possible

– Contrairement à d’autres troubles de la vision, comme la myopie ou l’hypermétropie, la presbytie ne peut pas être corrigée. Les différentes solutions proposées, telles que les lunettes, les lentilles de contact et la chirurgie réfractive, ne visent pas à corriger le trouble, mais à le compenser. La presbytie est un processus naturel qui ne peut pas être prévenu ou retardé.

Les techniques de compensation de la presbytie

– Plusieurs techniques sont proposées pour compenser la presbytie, telles que l’échange du cristallin par un implant intraoculaire ou le remodelage de la cornée. Le remodelage de la cornée peut être réalisé à l’aide de techniques LASIK ou PKR. La pose d’un implant multifocal est également une option.

Lisez aussi  Détresse respiratoire : origine, signes, gravité ?

Les effets et les complications de l’opération de la presbytie

– L’opération de la presbytie ne restaure pas une vision parfaite de loin et de près, mais elle permet de vivre au quotidien sans lunettes ni lentilles dans la plupart des activités. Cependant, il peut y avoir des effets secondaires tels qu’une baisse de résistance à l’éblouissement, une vision « irisée » ou la perception de halos lumineux. Des complications peuvent également survenir, mais elles sont rares.

Le déroulement de la chirurgie de la presbytie

– Le déroulement de l’intervention dépend de la technique choisie. La chirurgie au laser se pratique sous anesthésie topique et est réalisée sans hospitalisation. La pose d’un implant multifocal se fait au bloc opératoire, sous anesthésie locale ou topique, et ne nécessite pas d’hospitalisation. Les deux procédures sont peu douloureuses et rapides.

Les suites postopératoires et les retouches éventuelles

– Après l’intervention, la récupération visuelle est rapide en vision de près, mais la vision de loin peut être altérée temporairement en raison de la cicatrisation. Il peut y avoir des effets secondaires, tels que des picotements ou une sensation de sécheresse, qui peuvent nécessiter l’utilisation de collyres lubrifiants. Des retouches peuvent être nécessaires après la phase de cicatrisation pour retrouver un confort en vision de près. Cependant, il est important de noter que retrouver une vision nette de près durable peut entraîner une perte de confort en vision de loin.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET