• 271
  • 105
  • 12
  • 54

Quel est le meilleur traitement contre l’infection urinaire ?

Jessica
Par Jessica
29 décembre 2023 21

Les signes d’une infection urinaire incluent une miction douloureuse et fréquente, ainsi que des urines troubles et malodorantes. La plupart des femmes seront touchées par cette infection au moins une fois dans leur vie. Les symptômes urinaires permettent d’identifier facilement cette condition. Il est important de traiter rapidement cette infection pour éviter les complications. Faisons le bilan.

Analyse et réécriture de l’article :

Les cystites : symptômes et traitements

La majorité des infections urinaires sont des cystites, causées par la présence normale de la bactérie Escherichia coli dans les intestins. Selon l’Assurance maladie, les cystites simples se produisent chez les jeunes femmes qui ne présentent aucun risque de complications (source 1).

Bien que bénignes, ces infections doivent être rapidement prises en charge pour éviter des complications. En effet, si elles ne sont pas traitées, la bactérie responsable peut coloniser les voies urinaires et entraîner une pyélonéphrite.

Une consultation médicale rapide est nécessaire en cas d’infection urinaire chez un enfant, un homme, une femme âgée, une infection persistante avec de la fièvre et des douleurs lombaires. Un test utilisant une bandelette urinaire réactive peut aider au diagnostic, explique le Dr Manuel, médecin généraliste.

Comment traiter rapidement une cystite ?

En cas de symptômes d’infection urinaire, il est recommandé dans un premier temps de boire beaucoup et de vider régulièrement la vessie pour éliminer les microbes. Dans 25% des cas, la guérison survient spontanément dans les 48 heures.

Un traitement antibiotique est recommandé si les symptômes sont insupportables ou persistent pendant plus de deux jours.

Lisez aussi  Tout sur l'hypersensibilité du gland

Quel antibiotique utiliser pour traiter l’infection urinaire ?

Selon le Dr Manuel, la Fosfomycine trométamol est la molécule la plus avantageuse en termes de tolérance, d’efficacité et de résistance aux antibiotiques. Elle est prise en une seule dose, généralement le soir avant de se coucher, après avoir vidé la vessie, et agit en quelques heures.

Durée du traitement

L’Assurance maladie rappelle que les symptômes peuvent persister pendant deux à trois jours après le début du traitement de la cystite, en particulier lorsqu’un traitement à dose unique est utilisé.

Les causes des cystites récidivantes

Dans la plupart des cas, les infections urinaires récidivantes ne sont pas graves mais doivent être examinées par un médecin pour en comprendre la cause.

Si les récidives sont dues à une hydratation insuffisante, il est recommandé de boire davantage. En cas de récidives liées à l’activité sexuelle, il est conseillé d’uriner après chaque rapport. D’autres causes possibles incluent une hygiène locale excessive, des vêtements trop serrés, et des modifications hormonales liées à la ménopause qui peuvent entraîner une atrophie des muqueuses vaginales.

Une analyse d’urine (ECBU) permet de vérifier s’il s’agit bien d’une infection urinaire avec le microbe habituel sensible aux antibiotiques, explique le Dr Manuel.

Prévention efficace des infections urinaires

Une fois l’infection urinaire traitée, il est important de prendre des mesures pour éviter qu’elle se reproduise. Il est recommandé d’uriner dès que le besoin se fait sentir et de boire beaucoup, en particulier par temps chaud où une grande quantité d’eau s’évapore par la transpiration, indique le Dr Manuel.

Lisez aussi  Chat ou chien en hiver : possible de les garder dehors ?

Lorsqu’on va aux toilettes, il est important de s’essuyer de l’avant vers l’arrière. Les produits parfumés ou irritants doivent être évités pour l’hygiène intime. Il est préférable d’utiliser des produits au pH neutre et de limiter les douches vaginales agressives afin de ne pas perturber la flore intestinale.

Enfin, la canneberge ou cranberry peut être utilisée sous forme de jus ou de compléments alimentaires pour prévenir les infections urinaires. Elle semble réduire la capacité d’adhésion des Escherichia coli à la muqueuse de la vessie et réduire les risques de récidives. Il existe également d’autres solutions naturelles pour prévenir et traiter les cystites.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET