• 690
  • 176
  • 13
  • 395

Raynaud’s Syndrome: Should we follow a specific diet?

Jessica
Par Jessica
19 décembre 2023 14

Est-ce que certaines habitudes alimentaires peuvent aider à prévenir ou à réduire les symptômes du syndrome de Raynaud ? Le Pr Eric Hachulla, chef du service de médecine interne et d’immunologie clinique au CHU de Lille, donne sa réponse.

Le syndrome de Raynaud : une analyse et des conseils alimentaires

Le syndrome de Raynaud est une affection vasculaire qui affecte la circulation sanguine dans les extrémités, principalement les doigts et les orteils. Lorsque ces extrémités sont exposées au froid, à l’humidité, au stress ou à des émotions fortes, les vaisseaux sanguins se contractent, réduisant ainsi la circulation sanguine dans les doigts ou les orteils. Les symptômes typiques incluent des engourdissements, des picotements et un changement de couleur des doigts, passant du blanc au bleu, puis au rouge.

Adoptez une alimentation équilibrée

Il n’existe pas de régime alimentaire spécifique qui ait été prouvé efficace pour soulager les symptômes du syndrome de Raynaud, selon le Pr Eric Hachulla. Cependant, il est important d’adopter une alimentation équilibrée pour maintenir une bonne santé vasculaire. Voici quelques conseils alimentaires importants :
– Consommez des fruits et légumes colorés chaque jour, car ils sont riches en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants.
– Optez pour des céréales complètes comme le quinoa, l’avoine et le riz brun, qui sont riches en fibres et nutriments.
– Choisissez des sources de protéines maigres telles que le poulet, la dinde, le poisson, les légumineuses, les œufs et les produits laitiers faibles en matières grasses.
– Intégrez des produits laitiers faibles en matières grasses ou des alternatives riches en calcium.
– Privilégiez les graisses saines présentes dans les avocats, les noix, les graines, l’huile d’olive et les poissons gras.
– Soyez à l’écoute de votre corps et ne vous restreignez pas trop. Reconnaître la sensation de satiété est important.
– Hydratez-vous correctement tout au long de la journée, en consommant environ 1,5 litre d’eau en moyenne.
– Limitez la consommation d’aliments riches en sucres ajoutés, en gras saturés et en sel. Préférez les aliments frais et non transformés.

Des antioxydants et une alimentation anti-inflammatoire

Certaines personnes atteintes du syndrome de Raynaud peuvent également souffrir de maladies inflammatoires des artères. Une alimentation anti-inflammatoire peut être bénéfique dans ces cas. Optez pour des aliments riches en antioxydants tels que les agrumes, l’ananas, la papaye, la betterave, le céleri, les condiments, les épinards, les légumes crucifères, les légumes secs, les fruits oléagineux, les poissons gras, les graines de lin et de chia, ainsi que les huiles végétales. Certaines épices comme le curcuma peuvent également être bénéfiques.

Évitez les déclencheurs alimentaires et maintenez un poids de santé

Certains aliments épicés peuvent aggraver les symptômes du syndrome de Raynaud. Si cela vous concerne, parlez-en à votre médecin et évitez de les consommer. De plus, il est important de maintenir un poids de santé, car l’excès de poids peut aggraver les problèmes circulatoires. Consultez une nutritionniste pour vous aider dans une démarche de perte de poids.

Enfin, limitez la consommation de caféine et de nicotine, car ils ont des propriétés vasoconstrictives et peuvent aggraver les symptômes. Réduisez votre consommation de café et arrêtez de fumer si possible. Évitez également la consommation de stupéfiants.

En conclusion, il n’existe pas de régime alimentaire spécifique pour soulager les symptômes du syndrome de Raynaud, mais une alimentation équilibrée et certains choix alimentaires peuvent favoriser la santé vasculaire. Demandez toujours l’avis d’un professionnel de santé avant d’apporter des changements importants à votre régime alimentaire.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET