• 403
  • 150
  • 37
  • 21

Retarder l’évolution de la maladie d’Alzheimer : est-ce possible ?

Jessica
Par Jessica
28 mai 2024 48

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-évolutive incurable. Les traitements médicamenteux, jugés inefficaces dans la réduction des symptômes, ne sont plus remboursés. Est-il possible de trouver des solutions efficaces pour ralentir la progression de la maladie et prévenir la perte d’autonomie ? Des experts font le point.

Traitements pour ralentir la progression d’Alzheimer

La Haute Autorité de santé (HAS) a déremboursé les médicaments « anti-Alzheimer » jugés inefficaces. Alors, qu’est-ce qui reste pour stopper la maladie ? Selon le Pr Philippe Amouyel, l’enjeu est de stimuler les neurones restants pour compenser les symptômes de la maladie.

Il existe plusieurs activités simples qui ont démontré des bénéfices contre Alzheimer. Elles se basent sur les capacités restantes de la personne.

Activités pour ralentir Alzheimer

La pratique régulière d’une activité physique stimule la circulation sanguine, y compris dans le cerveau. Des études ont montré que l’exercice physique intense stimule la formation de nouveaux neurones tout au long de la vie. Marcher tous les jours et pratiquer des activités aérobiques d’intensité modérée sont recommandés.

Lire, tricoter, bricoler, jardiner, etc., sont des activités qui mobilisent les sens et les capacités d’apprentissage. Elles favorisent la formation de nouvelles connexions cérébrales et enrichissent le cerveau. Suivre des cours ou apprendre une langue étrangère sont également bénéfiques pour la concentration et les capacités mentales.

Les jeux de plateau et les mots croisés sont plus efficaces que les entraînements spécifiques pour stimuler le cerveau. L’écoute répétée d’une musique appréciée a également montré des effets positifs sur la mémoire des patients atteints d’Alzheimer précoce. La méthode Montessori permet d’améliorer le quotidien en mobilisant les capacités préservées et en laissant choisir les activités.

Maintenir un lien social et éviter le stress sont indispensables pour stimuler le développement neuronal et prévenir la destruction des neurones. Certains médicaments et l’hospitalisation doivent être évités, car ils peuvent aggraver les symptômes d’Alzheimer.

Régime alimentaire pour prévenir Alzheimer

Une alimentation saine et un indice de masse corporelle normal sont recommandés pour réduire les risques de développer la maladie d’Alzheimer. Le régime méditerranéen, riche en fruits, légumes et huile d’olive, protège les cellules et les neurones.

Autres facteurs à prendre en compte

La perte d’audition accélère le déclin cognitif, et le manque de sommeil peut provoquer des problèmes de concentration et de mémoire. Il est important de dépister et de traiter la perte auditive, et de respecter un bon cycle veille/sommeil.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET