• 702
  • 70
  • 6
  • 185

Retrouver un bon sommeil à la ménopause

Jessica
Par Jessica
01 mars 2024 29

Pendant la ménopause, les femmes font face à d’importants changements hormonaux qui provoquent différents symptômes tels que des bouffées de chaleur ou des sueurs nocturnes. Nous pouvons également éprouver plus d’émotion et avoir du mal à nous endormir. Cela perturbe notre sommeil, qui devient insuffisant ou non réparateur. Comment pouvons-nous bien dormir pendant la ménopause et retrouver un sommeil réparateur ? Voici quelques conseils d’experts.

Pourquoi dort-on mal à la ménopause ?

La ménopause entraîne souvent des problèmes de sommeil, notamment en raison des bouffées de chaleur et des modifications naturelles du sommeil liées à l’âge. Ces troubles du sommeil peuvent affecter la qualité de vie et la santé cardiovasculaire.

Les troubles du sommeil liés à la ménopause

Selon la Fondation Agir pour le Cœur des Femmes, 1 femme sur 2 est touchée par des troubles du sommeil autour de la ménopause. Les bouffées de chaleur sont particulièrement responsables des réveils nocturnes. D’autres problèmes tels que l’insomnie, le syndrome des jambes sans repos et l’apnée du sommeil sont également plus fréquents à cette période.

Les causes des troubles du sommeil à la ménopause

La carence en œstrogènes est une des principales causes de ces problèmes de sommeil. Ces hormones jouent un rôle dans la régulation de la température corporelle et ont un effet protecteur sur l’apnée du sommeil en stimulant la ventilation nocturne et le tonus des muscles pharyngés.

Solutions pour retrouver un bon sommeil

Pour améliorer la qualité du sommeil à la ménopause, il est important de créer de bonnes conditions et habitudes de sommeil. Voici quelques astuces :
– Choisir une literie rafraîchissante, avec une couette en fibres de polyester et un grammage adapté.
– Dormir dans une chambre à une température idéale, entre 16 et 19°C.
– Évacuer la chaleur corporelle en prenant une douche tiède ou en plongeant les bras et le visage dans l’eau froide.
– Utiliser des techniques naturelles telles que l’infusion de feuilles de sauge, la relaxation, la pratique régulière d’exercice physique et l’acupuncture.
– Considérer des compléments alimentaires et de l’homéopathie, notamment avec des minéraux comme le magnésium.

Lisez aussi  L'hérédité dans la maladie d'Alzheimer: vrai ou faux?

Comment bien choisir ses vêtements de nuit

Pour les femmes sujettes aux bouffées de chaleur pendant la nuit, il est recommandé de porter des vêtements en coton et en lin qui absorbent la transpiration. Des vêtements de nuit rafraîchissants, avec des actifs microcapsulés dans les fibres du tissu, peuvent également être essayés.

L’importance d’une alimentation équilibrée

Une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée sont essentielles pour favoriser un sommeil de qualité. Il est recommandé de privilégier une alimentation riche en fibres et pauvre en sel et en sucre, de limiter la consommation d’alcool, de pratiquer une activité physique régulière et d’éviter le tabagisme. Des repas légers en soirée, mais contenant des sucres lents, sont préférables. Et en cas de mauvaise nuit, une sieste courte de 20 minutes peut aider à récupérer.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET