• 318
  • 146
  • 49
  • 130

Risques pour la santé : alcool vs. notre consommation

Jessica
Par Jessica
12 novembre 2023 34

La consommation d’alcool n’est jamais sans conséquence. Que ce soit à court ou à long terme, cela peut avoir des conséquences dommageables sur notre santé, comme l’indique la Haute autorité de santé.

L’impact de l’alcool sur notre organisme


L’alcool est fortement ancré dans notre culture et nos traditions, et il est la substance psychoactive la plus consommée en France. Selon la Haute autorité de santé (HAS), 87% des personnes âgées de 18 à 75 ans sont concernées par la consommation d’alcool. Cependant, en France, parler des risques liés à la consommation d’alcool reste difficile, voire tabou. Pourtant, les effets de l’alcool sur notre organisme sont nombreux et peuvent avoir des répercussions sur toutes les dimensions de notre vie. La Dre Catherine Simon, addictologue, nous aide à comprendre ces effets.

Différences individuelles face à l’alcool


Le taux d’alcool dans le sang dépend de plusieurs facteurs tels que la quantité consommée, la vitesse de consommation, la prise alimentaire, mais aussi de la corpulence, du sexe, de l’âge et de la génétique. Il faut noter que chez une femme, l’alcoolémie s’élève davantage que chez un homme de même poids, en raison d’une masse musculaire moins importante. De plus, avec l’âge, la musculature diminue également, ce qui entraîne le même phénomène chez les personnes âgées.

Les effets de l’alcool sur le cerveau et les sens


Lorsque l’alcool est absorbé par l’intestin grêle, il passe rapidement dans le sang et se diffuse dans tout l’organisme, y compris le cerveau. Il modifie le fonctionnement du cerveau en libérant de la dopamine, des endorphines et en agissant sur la sérotonine. Ces bouleversements dans l’humeur et les émotions peuvent entraîner une sensation d’euphorie, mais aussi des états de tristesse et favoriser les prises de risques. De plus, l’alcool perturbe les sens en augmentant le temps de réaction, en diminuant les réflexes, la vigilance, la résistance à la fatigue, et en altérant la vision, l’estimation des distances ainsi que la coordination des mouvements.

Les effets nocifs de l’alcool sur la santé


La consommation d’alcool a des effets néfastes sur le cerveau, que ce soit chez l’adolescent ou l’adulte. Chez les jeunes, une consommation excessive avant l’âge de 25 ans peut entraîner des troubles de l’apprentissage et de la mémorisation en altérant certaines zones du cerveau. De plus, même une consommation modérée d’alcool est liée à une densité de matière grise plus faible, et une consommation importante peut réduire le volume cérébral. L’alcool est également un facteur de risque pour de nombreux cancers, favorise l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie, et entraîne une prise de poids en raison de sa teneur énergétique.

Les risques de la dépendance à l’alcool


Il est important de noter que l’on peut être dépendant à l’alcool sans boire tous les jours. La dépendance psychologique se caractérise par le besoin systématique de boire dans certaines situations pour se détendre, s’euphoriser ou se booster. Cette dépendance peut conduire à une consommation de plus en plus importante et à une dépendance physique. Le sevrage de l’alcool est difficile et le moindre contact avec cette substance peut entraîner une rechute après une période d’abstinence.

Conclusion


L’alcool est une substance fortement ancrée dans notre culture, mais il comporte de nombreux risques pour la santé. Il peut avoir des effets néfastes sur le cerveau, les sens, la santé en général, et peut entraîner une dépendance. Il est important de prendre conscience de ces risques et d’adopter une consommation responsable.

ARTICLE SUIVANT
Huiles essentielles efficaces contre les taons

SUR LE MÊME SUJET