• 678
  • 198
  • 17
  • 270

Se débarrasser d’infections urinaires récurrentes : astuces essentielles

Jessica
Par Jessica
25 mars 2024 17

Si vous êtes une femme souffrant régulièrement de cystite, ne désespérez pas. Il existe des moyens de prévenir les infections urinaires récurrentes tels que boire beaucoup d’eau ou suivre une cure de canneberge (cranberry). Un médecin les recommande fortement.

La cystite : une infection courante chez les femmes

Environ 40 à 50% des femmes ont eu au moins une cystite au cours de leur vie. Cette infection urinaire basse est souvent causée par des germes provenant du système digestif et se propageant par auto-contamination. Le Pr François Haab explique que lorsque les bactéries souillent le périnée puis l’urètre, elles infectent finalement la vessie. Les femmes sont particulièrement vulnérables à la cystite en raison de la faible distance entre leur méat urétral et leur vessie. La principale bactérie responsable de la cystite est Escherichia coli, mais d’autres germes, tels que le staphylocoque saprophyticus, peuvent également être en cause.

Facteurs de risque et causes de la cystite récidivante

La cystite récidivante est caractérisée par des épisodes infectieux fréquents, généralement trois à quatre fois par an. Selon l’Association française d’urologie, il est recommandé de consulter un médecin pour identifier la cause de l’infection récurrente et trouver un traitement adapté. Parmi les facteurs de risque, on trouve les rapports sexuels, l’utilisation de diaphragmes et de spermicides, la prise d’antibiotiques, un nouveau partenaire sexuel, des antécédents familiaux de cystite récidivante, des infections urinaires récurrentes antérieures, ainsi qu’une première infection urinaire à un jeune âge. Certaines situations, telles que des malformations urinaires, des maladies neurologiques, l’obésité, la prise de certains médicaments, la ménopause et la présence de sucre dans les urines chez les personnes diabétiques, peuvent également favoriser la survenue d’une cystite.

Lisez aussi  Trouble excitation chez femme : de quoi s'agit-il vraiment?

Contamination alimentaire et cystite

Une étude récente a démontré que certaines cystites, causées par le Staphylococcus saprophyticus, peuvent être liées à la consommation de viande contaminée. Des chercheurs ont constaté que cette bactérie était présente dans la flore intestinale des porcs, ce qui peut entraîner une contamination lors de la manipulation ou de la consommation de viande crue. Il est donc important de respecter les bonnes pratiques d’hygiène individuelle pour éviter la propagation des maladies infectieuses.

Traitement et prévention de la cystite récidivante

La prise en charge de la cystite récidivante consiste à identifier les symptômes, à effectuer des examens urologiques, à prescrire une éventuelle antibiothérapie et à donner des conseils d’hygiène et de régime. Il est recommandé de bien soigner l’infection en cours en prenant un traitement antibiotique spécifique, d’augmenter son apport en eau, et de faire une cure de canneberge, bien que son efficacité soit controversée. Dans certains cas, l’utilisation d’une œstrogénothérapie locale peut également être efficace. Si toutes les explorations ne permettent pas de trouver la cause de la cystite récidivante, une antibiothérapie préventive à faible dose peut être envisagée. Cependant, ces mesures préventives doivent être adaptées à chaque patiente, car leur efficacité n’est pas formellement prouvée. Il est également important de suivre des mesures d’hygiène et de régime adéquates, telles que boire suffisamment d’eau, éviter la constipation, uriner après chaque rapport sexuel, éviter les douches vaginales fréquentes et les sous-vêtements synthétiques, et arrêter l’utilisation de spermicides si nécessaire.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET