• 761
  • 42
  • 17
  • 267

Signes d’autisme chez le bébé : les identifier.

Jessica
Par Jessica
14 novembre 2023 29

Environ 7 500 naissances par an sont touchées par les troubles du spectre de l’autisme. En agissant rapidement, une prise en charge précoce de l’autisme peut considérablement améliorer les chances de développement et d’intégration sociale de l’enfant. Il est donc essentiel de détecter les signes de l’autisme dès que possible. Du retard moteur à l’absence de babillage, chaque détail compte. Le psychologue spécialisé dans les troubles du spectre de l’autisme, Rainaldo Fourn, explique comment identifier les premiers signes de l’autisme chez les jeunes enfants.

Trouble du spectre autistique : qu’est-ce que c’est ?

Le trouble du spectre autistique (TSA) est une condition neurodéveloppementale qui affecte le développement neuronal du cerveau dès la naissance. Il entraîne des difficultés au niveau de la communication, de l’interaction sociale, des comportements et des intérêts de l’individu. Selon Rainaldo Fourn, psychologue spécialisé dans la prise en charge des TSA, le terme « spectre » est utilisé car les personnes atteintes peuvent présenter des caractéristiques très variées.

Signes précoces : à quel âge apparaissent les premiers signes d’autisme ?

Les premiers signes d’autisme peuvent apparaître dès les premiers mois de vie, mais ils sont souvent subtils et ne permettent pas un diagnostic précoce. Selon le spécialiste, ces signes deviennent plus évidents aux alentours de 18 mois, âge auquel un diagnostic peut être établi. Il est important de noter que chaque enfant est unique, donc l’âge d’apparition des signes peut varier. La présence de plusieurs symptômes chez un jeune enfant devrait alerter ses parents ou son entourage proche.

Comportement autistique : quels sont les symptômes chez le jeune enfant ?

Les signes qui peuvent être observés précocement, dès les premiers mois de vie, incluent l’absence ou l’altération du contact visuel, l’absence d’attention conjointe, l’évitement du contact physique, l’absence de pointage, l’absence de babillage à 12 mois, l’absence de sourire social, l’absence de réponse au prénom malgré une audition normale, et le défaut d’ajustement postural. Ces symptômes sont détaillés par Rainaldo Fourn, psychologue spécialisé.

Lisez aussi  Lien entre antidépresseur et libido.

Dépistage, test : comment diagnostiquer l’autisme ?

Le diagnostic de l’autisme repose sur l’évaluation de différents signes d’alerte et de comportements spécifiques de l’enfant. En France, des Centres de diagnostic de l’autisme (CRA) sont habilités à recevoir les enfants pour diagnostiquer les TSA. Il existe plusieurs outils de dépistage et d’évaluation, tels que le CHAT et le M-CHAT, qui sont des questionnaires spécifiques pour détecter l’autisme chez les jeunes enfants. De plus, l’outil ADOS-2 permet d’évaluer la communication, l’interaction sociale et le jeu chez le jeune enfant. Un diagnostic précoce est important pour permettre une prise en charge rapide et efficace.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET