• 379
  • 174
  • 30
  • 78

Soins de support : un accompagnement amélioré pour le cancer du sein.

Jessica
Par Jessica
11 février 2024 45

Il est désormais indéniable que la prise en charge d’un cancer du sein ne peut se limiter au traitement de la maladie elle-même. En plus des traitements spécifiques du cancer du sein, il est essentiel d’offrir aux patientes des consultations antidouleur, un soutien psychologique et des conseils esthétiques afin d’améliorer leur qualité de vie. Faisons un point sur ces soins complémentaires.

Définition des soins de support lors d’un cancer

Les soins de support regroupent des disciplines autres que les traitements anticancéreux et sont proposés gratuitement aux patientes à toutes les étapes de la maladie. Contrairement aux traitements, leur objectif n’est pas de faire diminuer la tumeur, mais d’agir sur les symptômes chroniques tels que la douleur, les troubles psychologiques et la dénutrition. Ils font partie intégrante des traitements des cancers et ont pour but d’améliorer la qualité de vie des patientes, ainsi que leurs chances de guérison.

Les différents soins de support en oncologie

L’Institut national du cancer (INCa) explique que plusieurs soins de support sont considérés comme indispensables et font l’objet d’un remboursement total ou partiel par l’assurance maladie. Ils sont regroupés dans le « panier de soins de support », validé au niveau national.

Exemples de soins de support courants

Lors de votre parcours de soins, vous devriez vous voir proposer les soins de support suivants :

– Prise en charge de la douleur via deux techniques particulières d’analgésie
– Prise en charge nutritionnelle
– Accompagnement psychologique
– Accompagnement social, familial et professionnel
– Aide à la pratique d’une activité physique adaptée
– Conseils d’hygiène de vie
– Soutien psychologique des proches et aidants
– Soutien à la préservation de la fertilité
– Prise en charge des troubles de la sexualité
– Gestion des effets indésirables des traitements
– Aide à l’amélioration de l’image de soi
– Soins palliatifs

ARTICLE SUIVANT
Comment savoir si on est allergique aux piqûres de moustique?

SUR LE MÊME SUJET