• 692
  • 104
  • 39
  • 267

Solution pour décoincer le nerf d’Arnold

Jessica
Par Jessica
24 février 2024 37

Les douleurs derrière la tête causées par la névralgie d’Arnold sont extrêmement douloureuses. Souvent confondue avec une migraine, cette affection requiert un traitement spécifique.

Où se situe le nerf d’Arnold ?


Le nerf d’Arnold, également connu sous le nom de nerf grand occipital, se trouve à l’arrière du crâne. Selon le Dr Christian Lucas, neurologue au CHU de Lille et président de la Société Française d’Étude des Migraines et Céphalées (SFEMC), il fournit la sensation à la peau de la base au sommet du crâne. Ce nerf a été nommé en l’honneur des travaux de l’anatomiste allemand Friedrich Arnold à la fin du XIXe siècle.

La névralgie d’Arnold, c’est quoi ?


La névralgie d’Arnold est une douleur névralgique très caractéristique. Un simple mouvement de rotation du cou peut la déclencher. Selon le Dr Lucas, elle se manifeste comme un éclair ou un coup d’électricité qui ne dure que quelques secondes avant de disparaître. Cette douleur est causée par la compression du nerf d’Arnold, qui peut avoir différentes causes telles que l’arthrose des vertèbres cervicales, la polyarthrite rhumatoïde, la chondrocalcinose ou encore le « coup du lapin » après un accident. Les causes tumorales sont beaucoup plus rares. Pour poser le diagnostic, une radiographie du rachis cervical suivie parfois d’un scanner est nécessaire.

Ce n’est pas une migraine !


La névralgie d’Arnold est souvent confondue avec la migraine, qui touche près de 20% de la population générale. Cependant, les douleurs migraineuses sont totalement différentes. Elles peuvent durer jusqu’à 72 heures, présentent une sensation pulsatile plutôt qu’un éclair, sont parfois accompagnées de nausées et d’une sensibilité au bruit ou à la lumière, et affectent le front, les tempes ou l’arrière de la tête. Le Dr Lucas souligne que seule un tiers des personnes souffrant de migraines ont des douleurs dans le cou pendant les crises, mais celles-ci sont des douleurs projetées qui ne sont pas liées au nerf d’Arnold. Il ajoute également que la névralgie d’Arnold ne doit pas être confondue avec les douleurs cervicales résultant d’une surutilisation de l’ordinateur, qui sont en réalité des contractures musculaires.

Lisez aussi  Traitement d'un début de varice : conseils essentiels.

Comment soigner la névralgie d’Arnold ?


La question de savoir comment « décoincer » le nerf se pose puisque la douleur est due à sa compression. Il est primordial d’éviter toute manipulation des vertèbres cervicales qui pourrait déclencher une crise. Plusieurs solutions peuvent être proposées pour soulager le patient. Tout d’abord, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits pour réduire l’inflammation et l’œdème, ce qui devrait libérer le nerf. Si cela ne suffit pas, une infiltration locale de corticoïdes peut régler le problème. Ce geste doit être réalisé par un spécialiste comme un rhumatologue, radiologue ou algologue. Selon le Dr Lucas, ce traitement offre un soulagement immédiat qui peut durer plusieurs mois voire des années. L’infiltration peut être répétée jusqu’à trois fois par an. Pour finir, il est essentiel de traiter la cause sous-jacente de la compression du nerf d’Arnold (par exemple l’arthrose ou la polyarthrite rhumatoïde) avec une prise en charge adaptée.

ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET