• 597
  • 116
  • 43
  • 125

Soutenir les aînés atteints de perte de mémoire

Jessica
Par Jessica
14 avril 2024 34

Une fois atteints l’âge de 65 ans, il arrive parfois que notre mémoire nous fasse des tours. Cependant, lorsque ces oublis dépassent le stade de simples « étourderies », cela rend le quotidien plus compliqué et peut même affecter la qualité de vie. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour faciliter le quotidien. Brigitte Perraud, fondatrice de l’association Alzheimer Aidants, et Alexandra Derrien, neuropsychologue, nous éclairent sur le sujet.

Les causes de la perte de mémoire chez les personnes âgées


La perte de mémoire chez les personnes âgées peut être attribuée au vieillissement, mais aussi à des problèmes de santé plus graves. Certains changements normaux liés à l’âge, tels que l’épuisement de la réserve cognitive et la diminution du nombre de neurones et des neurotransmetteurs, peuvent affecter la mémoire. De plus, certaines conditions médicales courantes et les maladies neurodégénératives peuvent également causer des problèmes de mémoire.

Préserver la mémoire chez les personnes atteintes de maladies neurodégénératives


Bien qu’il n’existe pas de traitement pour inverser la perte de mémoire associée aux maladies neurodégénératives, il existe des approches non médicamenteuses qui peuvent aider à ralentir le déclin cognitif et à préserver la mémoire. Ces approches comprennent la thérapie occupationnelle, la musicothérapie, l’art-thérapie, la thérapie par le mouvement, ainsi qu’un environnement sécuritaire et stimulant, l’exercice régulier, une alimentation saine et équilibrée, des liens sociaux forts et des activités collectives.

Aider les personnes âgées avec des trous de mémoire


Si une personne âgée présente des troubles de la mémoire, il est important de mettre en place des routines quotidiennes, d’utiliser des rappels visuels, de créer des souvenirs multisensoriels, de poser des questions ouvertes, d’éviter le stress, de favoriser les connexions émotionnelles, d’être patient et bienveillant, et de chercher du soutien si nécessaire.

Communiquer avec des personnes souffrant de problèmes de mémoire


Pour communiquer efficacement avec des personnes ayant des problèmes de mémoire, il est important d’être patient, de respecter le rythme de la personne, d’établir un contact visuel, d’utiliser un langage simple et clair, de faire appel aux gestes et aux expressions faciales, de se concentrer sur les moments de connexion et de partage, d’être à l’écoute et de faire preuve de compassion.

Prendre soin de soi en tant qu’aidant familial


Il est essentiel pour les aidants familiaux de prendre soin de leur propre santé physique et mentale en déléguant les tâches, en réservant du temps pour se reposer et se détendre, et en cherchant du soutien auprès de professionnels ou de groupes de soutien.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET