• 272
  • 184
  • 45
  • 59

Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

Jessica
Par Jessica
12 avril 2024 48

Selon Marie Behar, une diététicienne nutritionniste spécialisée dans les troubles gastriques, la stase stercorale est une situation où les matières fécales s’accumulent et stagnent dans le côlon. Pour y remédier, il est recommandé de s’hydrater de manière adéquate et de suivre une alimentation riche en fibres adaptée.

Définition : qu’est-ce que la stase stercorale ? Est-ce grave ?

La stase stercorale, également appelée constipation, est l’accumulation excessive et la stagnation des selles dans le côlon. Cela résulte généralement d’une constipation chronique et sévère où les selles deviennent dures et compactes. Cela peut entraîner des douleurs abdominales, des ballonnements et des nausées. Bien que les complications soient rares, elles peuvent inclure des hémorroïdes ou des fissures anales. Certains facteurs de risque incluent une alimentation pauvre en fibres, la déshydratation, la sédentarité et certains troubles médicaux sous-jacents.

Stase stercorale : quels sont les aliments plus laxatifs à privilégier ?

Pour prévenir la stase stercorale, il est recommandé d’augmenter votre consommation de fibres alimentaires. Vous pouvez inclure dans votre alimentation des fruits riches en fibres comme les pruneaux, les figues, les framboises et les mûres. Les légumes verts tels que les artichauts, les choux, les aubergines, les panais et les champignons sont également recommandés. Les légumineuses, comme les lentilles, les pois chiches et les haricots rouges, sont riches en fibres et en protéines végétales. Les céréales complètes comme l’avoine, le quinoa, le riz brun, le blé complet et l’orge sont également bénéfiques. N’oubliez pas d’inclure des noix et des graines comme le lin, les graines de chia et de tournesol. Il est recommandé de consommer au moins 30 grammes de fibres par jour répartis sur les repas.

Quels aliments éviter pour ne pas aggraver la stase intestinale ?

Il est important d’éviter certains aliments qui peuvent aggraver la stase stercorale. Évitez les aliments transformés, les produits raffinés comme le pain blanc et les pâtes, ainsi que les aliments riches en gras et/ou en sucre. Cela inclut les aliments frits, les viandes grasses, la charcuterie, la consommation excessive de fromage et les produits de boulangerie riches en matières grasses. Limitez votre consommation de lait si vous avez une intolérance aux produits laitiers et préférez les fromages à pâte dure ou cuite, les yaourts et les petits suisses. Évitez également les aliments épicés, acides ou très salés qui peuvent irriter la muqueuse intestinale.

Stase stercorale : quelles boissons privilégier pour soulager les symptômes ?

Pour soulager les symptômes de la stase stercorale, privilégiez les boissons adaptées. Buvez suffisamment d’eau tout au long de la journée pour ramollir les selles et faciliter leur passage. Les jus de fruits riches en fibres sans sucre ajouté, tels que le jus de prune ou de pruneau, peuvent être bénéfiques. Les smoothies aux fruits et légumes sont également recommandés pour augmenter la consommation de fibres tout en s’hydratant. Les infusions à base de plantes comme la camomille, le fenouil, le réglisse ou la mauve peuvent être laxatives. L’eau de coco, naturellement hydratante et riche en électrolytes, peut également contribuer à rétablir l’équilibre hydrique du corps.

Quelles boissons éviter absolument pour ne pas aggraver l’inconfort ?

Certaines boissons sont contre-indiquées pour soulager la stase stercorale. Le café, le thé noir et les boissons énergisantes contenant de la caféine peuvent déshydrater le corps et aggraver la constipation. L’alcool est également déshydratant et peut perturber le fonctionnement de l’intestin. Les boissons gazeuses, en particulier celles contenant de la caféine et du sucre ajouté, peuvent irriter l’estomac et provoquer des ballonnements. Les sodas et les boissons aromatisées aux fruits riches en sucre ajouté doivent également être évités. Faites attention aux jus de fruits industriels qui peuvent être pauvres en fibres et riches en sucre ajouté.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET